La succession d’Hubert Fournier à Lyon est ouverte

Hubert Fournier pourrait être démis de ses fonctions lors de la trêve hivernale. Hubert Fournier pourrait être démis de ses fonctions lors de la trêve hivernale.[Dave Winter / Icon Sport]

Suite aux derniers résultats de l'Olympique Lyonnais (4 défaites, 1 nul), Hubert Fournier apparaît de plus en plus fragilisé. Si bien que les noms des potentiels successeurs se font de plus en plus nombreux ces derniers jours.

Si le président Jean-Michel Aulas a accordé un sursis à l'actuel entraîneur lyonnais, un changement lors de la trêve hivernale est loin d'être écarté. Et d'après L'Equipe de mercredi, la première piste mènerait à Leonardo. L'ancien directeur sportif du PSG (2011-2013), en conflit avec la FFF qui l'avait suspendu un an, souhaiterait prendre les commandes d'un club européen. Reste à savoir si le Brésilien accepterait de prendre place sur le banc d'un club français autre que Paris.

Autre piste, celle de Lucien Favre. Sans club depuis son départ du Borussia Mönchengladbach (Allemagne) en septembre dernier, le technicien suisse voit souvent son nom revenir du côté de la Ligue 1 (OM, Lille). Toutefois d'après L'Equipe, il aurait "des soucis d'ordre personnel et souhaiterait attendre la fin de la saison avant de retrouver un banc".

Le choix d'un ancien de la maison ?

Mais le club rhodanien pourrait privilégier la piste d'un ancien de la maison. Juninho, joueur et capitaine emblématique de l'OL (2001-2009), pourrait être le successeur de Fournier. Charismatique et respecté de tous les joueurs, le Brésilien pourrait être la solution aux maux lyonnais. Jean-Michel Aulas aurait d'ailleurs prévu de faire appel à l'ancien spécialiste des coup-francs pour être consultant aux côtés de Gérard Houllier. Avant de prendre place sur le banc ? Le nom de son compatriote Cris, ancien défenseur de l'OL, revient également avec insistance. 

Enfin, un autre ancien du club serait sur la liste du board de l'OL : Raymond Domenech. Libre, l'ancien sélectionneur de l'équipe de France avait notamment refusé le Paris FC (Ligue 2) il y a quelques semaines. Il ne reste plus qu'à attendre le choix de Jean-Michel Aulas dorénavant.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles