André-Pierre Gignac offre le titre aux Tigres

André-Pierre Gignac et les Tigres de Monterrey ont décroché le 4e titre national de leur histoire. André-Pierre Gignac et les Tigres de Monterrey ont décroché le 4e titre national de leur histoire.[Xinhua / Visual / Icon Sport]

Au bout du suspense. André-Pierre Gignac et les Tigres de Monterrey ont remporté, dans la nuit de dimanche à lundi, le tournoi d’ouverture du Championnat du Mexique au terme d’un scénario complétement fou sur le terrain des Pumas (4-1, 4 tab 2).

Et l’attaquant français a une nouvelle fois joué le rôle de sauveur. Les Tigres ne semblaient pourtant pas avoir grand-chose à craindre avec leur large victoire décrochée sur leur pelouse à l’aller (3-0). Mais ils ont bien cru voir le 4e titre national de leur histoire leur filer sous le nez. Car les Pumas sont passés tout proche d’un incroyable retournement de situation.

Soutenus par les 52.000 supporteurs de l’Olimpico Universitario, l’équipe de la capitale a fait une partie de son retard en toute fin de la première période sur un centre mal détourné par le gardien des Tigres avant de doubler la mise moins de dix minutes après la pause. Et à seulement quatre minutes du coup de sifflet final, ils sont parvenus à décrocher les prolongations.

C’est à ce moment que Gignac s’est mis en action. Parfaitement muselé par la défense adverse pendant la majeure partie de la rencontre, l’ancien marseillais a réussi à trouver la faille pour inscrire son quinzième but avec Monterrey d’une puissante frappe du pied droit. Avec ce but, l’international tricolore pensait sûrement offrir le titre à son équipe. Mais encore une fois dans les tous derniers instants, les Pumas ont douché les espoirs de Monterrey en arrachant la séance de tirs au but.

Mais cette fois, les Tigres et André-Pierre Gignac, auteur du second tir au but de son équipe, n’ont pas craqué. «Je suis le plus heureux du monde. ça a été un championnat incroyable. Je suis très content pour moi et pour mes coéquipiers. Je suis comme un fou», s’est réjoui André-Pierre Gignac, arrivé cet été au Mexique.

Un pari fou tenté par le natif de Martigues, surtout à un an de l’Euro 2016 en France. Mais il est en passe de le réaliser. Rappelé en équipe de France en novembre dernier par Didier Deschamps et buteur contre l’Allemagne (2-0), Gignac a prouvé qu’il restait un attaquant redoutable et beaucoup plus qu’un recours pour l’attaque des Bleus. Surtout avec la probable absence de Karim Benzema, suspendu par la FFF pour son implication dans l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena. A six mois du rendez-vous dans l’hexagone, tous les espoirs sont donc plus que jamais permis pour André-Pierre Gignac.

Gignac marque pour les Tigres un but décisif... par channelsport

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles