L’OM victime des odeurs de cannabis au Vélodrome ?

Accroché par le Gazélec Ajaccio dimanche dernier, l'OM reste sur sept matchs sans victoire au Vélodrome en championnat. Accroché par le Gazélec Ajaccio dimanche dernier, l'OM reste sur sept matchs sans victoire au Vélodrome en championnat.[Gaston Petrelli / Icon Sport]

L’OM n’a plus gagné dans son stade Vélodrome depuis le 13 septembre dernier en championnat, soit sept rencontres sans la moindre victoire. Et si c’était à cause des odeurs de cannabis ?

Le Gazélec Ajaccio est le dernier club à avoir tenu tête aux Olympiens, dimanche dernier, dans leur antre (1-1). Les Corses avaient ouvert le score sur penalty avant que les hommes de Michel n’égalisent par l’intermédiaire de Michy Batshuayi sans parvenir à arracher un précieux succès.

Un mal récurrent depuis trois mois sans que les joueurs ni les dirigeants ne trouvent une quelconque explication à cette situation. Au contraire de certains adversaires, qui sembleraient avoir décelé le problème. Et il n’aurait rien à voir avec le terrain. Il viendrait plutôt des tribunes. Non pas que les supporters n’encouragent pas assez leur équipe préférée, mais en raison des effluves de cannabis qui y descendent pendant les rencontres.

Car comme d’autres joueurs avant lui, Jérémie Bréchet a pointé du doigt ce phénomène inhérent au Vélodrome. Dans un tweet, posté mardi, le défenseur corse s’est plaint des fortes odeurs respirées au cours de la partie. «Soyez indulgents avec les acteurs du match OM - GFCA. Vu l’odeur de cannabis pendant le match, on était tous défoncés ! #arbitre #joueurs», a écrit l’ancien international français (3 sélections). Ce qui expliquerait notamment les approximations des deux équipiers et surtout les diverses erreurs d’arbitrage durant les 90 minutes… 

Ce mercredi, Jérémie Bréchet a toutefois pris soin de préciser qu’il n’avait pas été incommodé. «Apparemment certains ne pratiquent pas le second degré. En aucun cas l’odeur de cannabis lors OM-GFCA ne m’a gêné ni n’a été à l’origine des erreurs des joueurs ou de l’arbitre», a-t-il indiqué toujours sur son compte Twitter, confirmant au passage qu’il y avait bien une odeur de cannabis.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles