Ligue 1 : tous les records que le PSG veut battre cette saison

Zlatan Ibrahimovic.[AFP]

Le Paris SG, qui écrase la Ligue 1 comme jamais, peut battre le record de points à la mi-saison, détenu par Lyon (50 points en 2006-2007), s'il bat Caen samedi lors de la 19e et dernière journée des matches aller. Revue des principaux records que peut s'arroger le leader du championnat cette saison:

Record de points

89 points (PSG en 2013-2014). Le club de la capitale est bien parti pour battre son propre record. S'il maintient son rythme actuel (48 points glanés en 18 matches), il atteindrait même les 101 points. Il risque cependant de perdre des points en route avec l'adjonction des coupes nationales au programme. La saison dernière, en allant en finale dans ces deux compétitions et jusqu'en quarts en Ligue des champions, le PSG avait disputé 32 matches dans la deuxième partie de saison, contre 27 dans la première.  

Record d'invincibilité

32 matches (Nantes en 1994-1995). Les Canaris de Coco Suaudeau et leur fameux "jeu à la nantaise" n'avaient connu la défaite qu'au bout de la 33e journée. Sur une saison ou à cheval sur deux, ce record tient toujours. Avant d'affronter Caen, les Parisiens de Laurent Blanc ont enchaîné 27 matches de championnat sans revers. Pour battre la génération des Loko, Ouédec, Karembeu, Pedros, Ndoram et autres Makelele, le PSG devra être encore invaincu à l'issue de la réception de Lorient lors de la 24e journée début février.

Plus petit nombre de défaite(s)

1 (Nantes en 1994-1995). La défaite à Strasbourg des Nantais sur la voie de leur titre de champion 1995 fut la seule. Le PSG, toujours invaincu, peut encore viser une saison sans aucun revers au compteur. Il marquerait ainsi les esprits et rejoindrait les rares équipes à avoir réussi cet exploit dans les quatre plus grands championnats européens des temps modernes: l'AC Milan (1991-1992), Arsenal (2003-2004) et la Juventus Turin (2011-2012).

Plus grand nombre de victoires

27 (PSG en 2013-2014). Le PSG est largement dans les temps pour battre son propre record: en 2013-2014, il avait signé 13 victoires lors de sa première partie de saison, contre déjà 15 en 2015-2016.

Plus petit nombre de buts encaissés

21 (Marseille en 1991-1992). Là aussi le PSG actuel est bien parti: il a encaissé 9 buts en 18 journées, contre 12 à pareille époque pour le grand OM du début des années 1990. Le record du plus grand nombre de buts marqués, détenu par un autre club de la capitale (118 inscrits par le RC Paris en 1959-1960), semble en revanche hors de portée de la bande à "Zlatan", qui en totalise 45. Les matches d'après-guerre étaient de manière générale bien plus prolifiques qu'actuellement.

Plus grande différence de buts

63 (Reims en 1959-1960). Le record est dans les cordes du PSG qui possède une différence de buts de +36 quasiment à mi-parcours.

Plus grande différence de points avec le 2e

17 (Lyon par rapport à Bordeaux en 2005-2006). Le PSG compte également 17 points d'avance sur son dauphin à une journée de la trêve. Il bénéficie des déboires de ses challengers traditionnels (Lyon, Marseille, Monaco etc.), auteurs d'une demi-saison en demi-teinte, tandis que les deux clubs surprise du haut de tableau, le promu Angers et le modeste Caen, pourraient s'essouffler.

Champion le plus précoce

33e journée (Lyon en 2006-2007). Ce record est lié au précédent, mais pourrait aussi dépendre du parcours du PSG en Ligue des champions s'il franchit les 8e de finale face à Chelsea.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles