Luc Chatel suspend une enseignante après un hommage à Merah

Le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, a demandé vendredi au recteur de Rouen de "suspendre immédiatement" une professeur de lycée de cette ville qui a "demandé à ses élèves de respecter une minute de silence en la mémoire du terroriste Mohamed Merah".[AFP]

Le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, a demandé vendredi au recteur de Rouen de "suspendre immédiatement" une professeur de lycée de cette ville pour avoir "demandé à ses élèves de respecter une minute de silence en la mémoire du terroriste Mohamed Merah".

En "condamnant sans réserve", dans un communiqué, "ce comportement inqualifiable", M. Chatel a aussi demandé au recteur "d'engager une procédure disciplinaire". "Cet acte isolé", selon le ministre, "ne saurait occulter la dignité dont a fait preuve l'institution scolaire tout au long de la semaine".

Cette professeur d'anglais du lycée Gustave-Flaubert de Rouen a demandé une minute de silence aux élèves d'une de ses classes en début de journée, peu après 08H00, et une partie d'entre eux ont quitté la classe en signe de mécontentement, a-t-on appris au ministère, confirmant une information du site internet du journal Paris Normandie.

L'enseignante aurait notamment déclaré à ses élèves que le lien entre Mohamed Merah et Al-Qaïda avait été "inventé par les médias et Sarko", a-t-on précisé au ministère.

À suivre aussi

Procès d'Abelkader Merah : les familles des victimes réclament justice
Tuerie de Toulouse Procès d'Abelkader Merah : les familles des victimes réclament justice
Justice Tueries de Toulouse et Montauban : Abdelkader Merah de retour aux assises
Terrorisme Le père d'une victime de Merah demande à Emmanuel Macron de «refuser» le retour des jihadistes

Ailleurs sur le web

Derniers articles