Essonne : la même arme utilisée pour les quatre meurtres

Des membres de la police scientifique mènent leur enquête à Grigny. [AFP]

L'arme utilisée pour tuer une femme de 47 ans jeudi à Grigny dans l'Essonne est la même que celle qui a servi dans trois autres affaires toujours dans l'Essonne, selon une source proche de l'enquête citée par l'AFP. Il s'agit d'une arme de poing de calibre 7,65 mm.

Auparavant, une femme de 35 ans avait été assassinée dans le parking de son immeuble le 27 novembre. Le 22 février, un autre meurtre était commis dans ce même immeuble de Juvisy. Enfin, un homme de 81 ans avait été tué le 17 mars dernier dans le hall de son immeuble.

Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a dit "redouter" vendredi que la personne qui a abattu jeudi une mère de famille dans le hall de son immeuble dans l'Essonne soit un tueur en série solitaire.

Interrogé sur Europe 1 pour savoir si le meurtrier présumé d'une femme de 47 ans à Grigny jeudi pouvait être un "tueur en série et solitaire", le ministre a répondu: "On peut le redouter mais de toute façon, comme dans toute affaire criminelle, nous mettons en oeuvre tous les moyens pour parvenir à découvrir les auteurs".

Vous aimerez aussi

Les «gilets jaunes» ont peu d’espoir dans les futures annonces d’E. Macron
Politique Les «gilets jaunes» fondent peu d’espoir dans les futures annonces d’Emmanuel Macron
Suicides des forces de l'ordre : Christophe Castaner veut renforcer la prévention
Gouvernement Suicides dans la police : Christophe Castaner veut renforcer la prévention
Sécurité Plan national de prévention de la radicalisation : le gouvernement fait le bilan

Ailleurs sur le web

Derniers articles