Bruxelles salue un "changement d'attitude" de la France sur l'immigration

La commissaire européenne chargée des Affaires intérieures Cecilia Malmström le 19 juin 2012 à Bruxelles[AFP/Archives]

L'Union européenne a salué mercredi un "changement d'attitude" de la France sur le dossier de l'immigration, qui avait suscité des tensions avec la France sous la présidence Sarkozy.

"Nous avons remarqué un changement d'attitude sur des dossiers tels que la politique d'asile et Schengen, sur lesquels le ministre Valls a montré plus d'ouverture et de flexibilité", a déclaré lors d'un point de presse Michele Cercone, porte-parole de la commissaire européenne chargée des Affaires intérieures Cecilia Malmström.

Mme Malmström a rencontré mardi à Paris le ministre français de l'Intérieur Manuel Valls.

"Il y a convergence de vue sur pas mal de dossiers", a dit M. Cercone, ajoutant que "la commissaire était très contente du bon climat qui s'est établi avec M. Valls".

Pendant la campagne électorale française, l'ancien président Sarkozy avait défendu la possibilité de rétablir des contrôles aux frontières nationales en cas de défaillance à une frontière extérieure de l'espace Schengen.

Il avait menacé de faire sortir la France de Schengen s'il n'obtenait pas satisfaction.

Début juin, les pays membres de l'espace Schengen se sont entendus sur la possibilité de rétablir, de façon temporaire, les contrôles aux frontières nationales en cas de pression migratoire incontrôlable à une de leurs frontières extérieures.

Cet accord a été critiqué par Mme Malmström, qui considère qu'il ne s'agit "pas d'un mécanisme européen".

Vous aimerez aussi

Immigration L'Australie ferme ses portes aux condamnés pour violences domestiques
Polémique Le gouvernement américain a créé une fausse université pour piéger des immigrés
Des gendarmes dans la vallée de Briançon.
Faits divers Hautes-Alpes : Un jeune migrant retrouvé mort au bord d'une route

Ailleurs sur le web

Derniers articles