Roms : 80% des Français approuvent les démantèlements de camps

Huit Français sur dix approuvent les démantèlements de campements illégaux de Roms mais 73% estiment que cela ne fait que déplacer le problème, selon un sondage.[AFP] Huit Français sur dix approuvent les démantèlements de campements illégaux de Roms mais 73% estiment que cela ne fait que déplacer le problème, selon un sondage.[AFP]

Huit Français sur dix approuvent les démantèlements de campements illégaux de Roms mais 73% estiment que cela ne fait que déplacer le problème, selon un sondage.

Cette enquête d'opinion, réalisée par l'institut Ifop pour le site d'informations en ligne Atlantico, révèle que 80% des personnes interrogées répondent "très favorable" ou "plutôt favorable" quand on les interroge sur "le démantèlement de camps illégaux de Roms actuellement réalisé par les forces de l'ordre".

En revanche, 73% des sondés estiment qu'il ne s'agit pas là "d'une mesure efficace" car elle ne "fait que déplacer le problème".

"Les Français ont une attitude assez contrastée et pondérée sur la question des démantèlements de camps de Roms", commente Jérôme Fourquet, directeur-adjoint du département "Opinion publique" de l'Ifop. "Une écrasante majorité approuve les démantèlement mais ils sont résignés sur sa portée et son efficacité".

L'étude a été effectuée du 9 au 11 août sur un échantillon représentatif de 1.005 personnes, à l'aide d'un questionnaire auto-administré sur internet.

Vous aimerez aussi

Immigration Migrants : Salvini veut «des garanties» pour faire accoster un navire italien
Des migrants dans un centre de Médecins sans Frontières pour mineurs sans famille, le 3 juillet 2018 à Pantin, à la périphérie de Paris [Christophe ARCHAMBAULT / AFP/Archives]
Société L'immigration, quels coûts et quels bénéfices pour les pays d'accueil ?
Le militant Cédric Herrou, devenu le symbole de l'aide aux migrants à la frontière franco-italienne, à l'extérieur du tribunal d'Aix-en-Provence le 8 août 2017 [boris HORVAT                         / AFP/Archives]
Immigration Aide aux migrants : le Conseil constitutionnel consacre le «principe de fraternité»

Ailleurs sur le web

Derniers articles