Jugé pour avoir mordu le mollet d’un gendarme

Un fourgon de gendarmerie le 28 juillet 2011. Un fourgon de gendarmerie le 28 juillet 2011.[ KENZO TRIBOUILLARD / AFP]

La justice a du se pencher hier sur un cas un peu spécial : celui d’un homme ivre coupable au cours de son interpellation d’avoir, entre autres, croqué le mollet d’un gendarme .

L’histoire remonte à la nuit de lundi à mardi. A la fin de la fête de Villecroze (Var), les gendarmes sont appelés pour une rixe dont l’instigateur semble avoir consommé un peu trop d’alcool.

A leur arrivée, les militaires peinent à faire revenir le calme. Les gendarmes repèrent un individu et tentent de l’arrêter mais ce dernier ne l’entend pas de cette façon et veut le faire savoir à sa manière.

Au cours de son interpellation, il croque le mollet d’un gendarme et blesse un policier municipal au doigt. Dans l’action, il n’oublie pas non plus de donner quelques coups de pieds et de faire des rayures sur les véhicules des gendarmes.

Jugé en comparution immédiate, la justice ne lui a pas fait de cadeau. L’homme de 29 sans casier judiciaire, a été condamné à 12 mois de prison avec sursis et 5 ans de mise à l’épreuve, 1500 euros de dommages et intérêts au policier, 500 euros au gendarme pour la blessure au mollet et l’obligation de rembourser les dégâts matériels commis.

Vous aimerez aussi

Enquête Théo Luhaka, symbole des violences policières, mis en examen dans une affaire d'escroquerie
Justice Le père de l'enfant sauvé du vide par Mamoudou Gassama condamné à trois mois avec sursis
Justice Le père de l'enfant sauvé du vide par Mamadou Gassama face à la justice

Ailleurs sur le web

Derniers articles