Peillon "n'écarte pas" un zonage des vacances d'été

Le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, a indiqué mercredi qu'il "n'écartait pas la possibilité" d'instaurer un zonage des vacances scolaires d'été, estimant que cette proposition, souhaitée par l'industrie touristique, n'était pas "sotte".[AFP] Le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, a indiqué mercredi qu'il "n'écartait pas la possibilité" d'instaurer un zonage des vacances scolaires d'été, estimant que cette proposition, souhaitée par l'industrie touristique, n'était pas "sotte".[AFP]

Le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, a indiqué mercredi qu'il "n'écartait pas la possibilité" d'instaurer un zonage des vacances scolaires d'été, estimant que cette proposition, souhaitée par l'industrie touristique, n'était pas "sotte".

"J'examine avec sérieux et intérêt (la question d'un zonage l'été). Je n'ai pas trouvé cette proposition sotte", a-t-il dit sur RMC/BFMTV. Le zonage académique consiste à décaler le début des vacances en fonction des zones géographiques, comme c'est déjà le cas pour les vacances de février et de Pâques.

"Je n'ai pas écarté cette possibilité" afin que "l'été soit plus court sans pénaliser trop fortement l'industrie touristique", a ajouté le ministre, en rappelant que les professionnels du tourisme "demandent un zonage l'été qui n'existe pas".

Il a aussi rappelé qu'il n'était "pas défavorable à l'allongement d'une ou deux semaines de l'année scolaire".

Une discussion sur le zonage l'été "est en court, elle n'est pas du tout irrationnelle. Nous devons conjuguer un intérêt de la France qui est un intérêt économique - et vous savez l'importance de l'industrie touristique - et l'intérêt de nos enfants", a encore dit M. Peillon.

"Si nous arrivons à faire en sorte que l'intérêt des élèves, l'intérêt des enfants dans un an, dans deux ans, soit prioritaire (...) alors il y a un certain nombre d'éléments qui doivent être pris en compte pour que tout le monde puisse se mettre dans cette dynamique", a-t-il ajouté.

La réforme des rythmes scolaires est l'un des thèmes actuellement dans la concertation réunissant des centaines d'intervenants (enseignants, parents, élus, chercheurs, patronat...).

Les vacances de la Toussaint dureront deux semaines.

Les aménagements de la rentrée 2012.

Voir le calendier scoalire 2012-2013.

 

Vous aimerez aussi

consommation Légère baisse du coût de la rentrée scolaire, sauf pour le primaire
Le Parlement a définitivement adopté l'interdiction des portables dans les écoles et collèges [JUNG YEON-JE / AFP/Archives]
Education Interdiction des portables dans les écoles et collèges : feu vert définitif du Parlement
Une lycéenne regarde les résultats de ses voeux sur le site de Parcousup, à Lille, le 22 mai 2018 [DENIS CHARLET / AFP/Archives]
Education Parcoursup : 17.000 jeunes toujours sans affection dans l'enseignement supérieur

Ailleurs sur le web

Derniers articles