Un papy pick-pocket prend trois ans ferme

Un Allemand de 69 ans, qui se présente comme "artiste peintre" mais qui compte 27 condamnations pour vol à son actif, a été condamné à trois ans de prison ferme à Strasbourg pour des vols à la tire dans des supermarchés. [AFP] Un Allemand de 69 ans, qui se présente comme "artiste peintre" mais qui compte 27 condamnations pour vol à son actif, a été condamné à trois ans de prison ferme à Strasbourg pour des vols à la tire dans des supermarchés. [AFP]

Un Allemand de 69 ans, qui se présente comme "artiste peintre" mais qui compte 27 condamnations pour vol à son actif, a été condamné à trois ans de prison ferme à Strasbourg pour des vols à la tire dans des supermarchés, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Cheveux et barbe blanche, chemisette noir sur pantalon de jogging, Wilfried Woitek est apparu plutôt décontracté à la barre du tribunal correctionnel. Comme le président lui demandait s'il avait un casier judiciaire, il a répondu: "oui, bien sûr".

De fait, il a été condamné à 27 reprises depuis 1967, dans de nombreuses villes d'Allemagne, et jusqu'en Autriche et en Italie, à chaque fois pour des vols et des escroqueries.

A Strasbourg, où il a été interpellé à la mi-août, la police le soupçonnait d'une quarantaine de faits, mais seuls six vols de portefeuilles et de sacs à mains ont été retenus, en l'occurrence ceux pour lesquels les enquêteurs disposaient d'images de vidéo-surveillance le mettant en cause.

Mais l'homme, qui réside à Offenbourg, une commune allemande à 25 km de Strasbourg, a nié toute implication, expliquant qu'il était seulement venu à Strasbourg "manger une choucroute".

"Il prend le tribunal et le parquet pour des billes", a fustigé le procureur-adjoint Gilles Delorme. "Depuis 40 ans, il a une occupation professionnelle, c'est le vol", a-t-il ajouté.

Le prévenu a été maintenu en détention.

À suivre aussi

La cour d'assises d'appel de Limoges, le 7 octobre 2019 [MEHDI FEDOUACH / AFP]
Justice Procès en appel du bébé «du coffre» : l'insoutenable, et l'insaisissable
Le couple princier passe à l'attaque
Angleterre Meghan Markle porte plainte contre un tabloïd britannique
Le «Dieselgate» a déjà coûté à Volkswagen plus de 30 milliards d'euros en frais juridiques, amendes et dédommagements, déboursés pour l'essentiel aux Etats-Unis.
Automobile Tout savoir sur le «Dieselgate», dont le premier grand procès de clients démarre ce lundi

Ailleurs sur le web

Derniers articles