Evasion à Caen: trois détenus mis en examen pour complicité

Trois détenus de la maison d'arrêt de Caen de 22, 24 et 34 ans ont été mis en examen pour avoir aidé un quatrième prisonnier, âgé de 26 ans, à s'évader dimanche, a-t-on appris vendredi auprès du parquet. [AFP] Trois détenus de la maison d'arrêt de Caen de 22, 24 et 34 ans ont été mis en examen pour avoir aidé un quatrième prisonnier, âgé de 26 ans, à s'évader dimanche, a-t-on appris vendredi auprès du parquet. [AFP]

Trois détenus de la maison d'arrêt de Caen de 22, 24 et 34 ans ont été mis en examen pour avoir aidé un quatrième prisonnier, âgé de 26 ans, à s'évader dimanche, a-t-on appris vendredi auprès du parquet.

"Ils ont été mis en examen jeudi pour complicité d'évasion par effraction et placés sous mandat de dépôt" dans d'autres maisons d'arrêt, a indiqué à l'AFP la procureur de la République de Caen Catherine Denis, précisant que certains étaient libérables sous peu.

Les trois complices présumés ont été repérés par les caméras de surveillance de la prison. L'un d'entre eux faisait apparemment la courte échelle au détenu qui s'est évadé et n'a pas été retrouvé depuis, selon le parquet. Les autres sont aussi soupçonnés de lui avoir apporté une "aide active".

Ils encourent cinq ans de prison.

Le fugitif qui s'est évadé avec une échelle notamment, était en détention provisoire pour l'agression d'un antiquaire le 17 avril dans le centre de Caen. La victime, qui sortait de sa réserve, avait tenté d'échapper à ses assaillants qui avaient tiré plusieurs coups de feu dans sa direction. Atteint à l'artère fémorale, elle avait été plongée deux jours dans le coma.

Le détenu qui s'est évadé purgeait en outre des peines pour recel et violence avec arme.

Vous aimerez aussi

Justice Attaque à la prison de Condé-sur-Sarthe : quatre détenus mis en examen
Les surveillants de la prison de Condé-sur-Sarthe/Alençon, en grève depuis le 6 mars, ont voté mercredi la reprise du travail, qui ne sera effective qu'après une «fouille générale de l'établissement» (photo d'illustration).
Enquête Prison de Condé/Alençon : les surveillants votent la reprise du travail
Syndicats Gronde des surveillants pénitentiaires : Nicole Belloubet rencontre les syndicats

Ailleurs sur le web

Derniers articles