Doux : la justice valide 5 offres de reprises

Le tribunal de commerce de Quimper a décidé lundi de valider les offres de reprises partielles de cinq sites sur les huit du pôle frais du groupe volailler Doux. [AFP] Le tribunal de commerce de Quimper a décidé lundi de valider les offres de reprises partielles de cinq sites sur les huit du pôle frais du groupe volailler Doux. [AFP]

Le tribunal de commerce de Quimper (ouest) a décidé lundi de valider les offres de reprises partielles de cinq sites sur les huit du pôle frais du groupe volailler français Doux.

Le tribunal de commerce a choisi de valider les offres de reprise partielles pour les sites de Blancafort (Cher), Boynes (Loiret), Laval (Mayenne), Sérent et Pleucadeuc (Morbihan). Trois autres sites ne bénéficiaient pas d'offres de reprise: Graincourt (Pas-de-Calais), La Vraie-Croix (Morbihan), et Le Pontet (Vaucluse).

Vous aimerez aussi

L'agriculteur français Nicolas Denieul pulvérise du glyphosate sur son champ à Piacé, dans la Sarthe, en France, le 11 mai 2018  [JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP/Archives]
herbicide Glyphosate et agriculture : à la vie, à la mort
Le retour des produits locaux sur les marchés
consommation Le retour des produits locaux sur les marchés
Planète La consommation de viande, principale cause du réchauffement climatique

Ailleurs sur le web

Derniers articles