L'enquête autour du frère de Merah n'avance pas selon son avocat

Il n'existe pas d'indice pour dire qu'Abdelkader Merah a aidé en toute connaissance de cause son frère Mohammed à commettre les tueries de Toulouse et Montauban, a déclaré lundi son avocat Me Eric Dupond-Moretti à l'issue de son audition par l'un des juges chargés de l'enquête. [AFP] Il n'existe pas d'indice pour dire qu'Abdelkader Merah a aidé en toute connaissance de cause son frère Mohammed à commettre les tueries de Toulouse et Montauban, a déclaré lundi son avocat Me Eric Dupond-Moretti à l'issue de son audition par l'un des juges chargés de l'enquête. [AFP]

Il n'existe pas d'indice pour dire qu'Abdelkader Merah a aidé en toute connaissance de cause son frère Mohammed à commettre les tueries de Toulouse et Montauban, a déclaré lundi son avocat Me Eric Dupond-Moretti à l'issue de son audition par l'un des juges chargés de l'enquête.

L'avocat a annoncé qu'il envisageait de demander la remise en liberté d'Abdelkader Merah, mis en examen et incarcéré fin mars, une fois achevées certaines investigations techniques.

"J'envisage de déposer une demande de mise en liberté après que les dernières investigations techniques seront rentrées car à l'évidence il n'y a pas suffisamment d'éléments pour considérer sa participation dans le cadre d'une complicité d'assassinat", a dit l'avocat.

"C'est une évidence, cela m'est apparu de façon tout à fait claire et limpide", a-t-il ajouté.

"J'affirme qu'il n'y a pas d'indice pour dire que ce garçon, en toute connaissance de cause, a aidé son frère", a souligné Me Dupond-Moretti.

Abdelkader Merah a été entendu pendant près de sept heures par un juge antiterroriste pour son premier interrogatoire depuis sa mise en examen pour complicité d'assassinats, association de malfaiteurs en vue de la préparation d'actes de terrorisme et pour vol en réunion d'un scooter.

Les 11, 15 et 19 mars, son frère cadet avait assassiné trois militaires puis trois enfants et un père juifs. Il avait été tué lors de l'assaut donné par les forces de l'ordre à l'issue du siège de son appartement toulousain.

 

Et sur DirectMatin.fr :

Merah a-t-il été aidé par sa soeur ?

Vous aimerez aussi

Des manifestants déguisés en Donald Trump et Mohammed ben Salmane réclament justice pour Jamal Khashoggi le 19 octobre 2018 devant la Maison Blanche à Washington. [Jim WATSON / AFP/Archives]
Turquie Khashoggi : Ankara parle d'un meurtre «planifié», la presse implique MBS
Faits divers Professeure braquée avec une arme factice à Créteil : le lycéen mis en examen
Enquête Affaire Khashoggi : qui sont les protagonistes ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles