Cantal : deux ouvriers écrasés par un wagon

Deux ouvriers ont été tués et un autre grièvement blessé mardi en fin d'après-midi dans le Cantal, écrasés par un wagon alors qu'ils effectuaient des travaux sur une ligne ferroviaire, a-t-on appris auprès de la préfecture et de la gendarmerie. [AFP] Deux ouvriers ont été tués et un autre grièvement blessé mardi en fin d'après-midi dans le Cantal, écrasés par un wagon alors qu'ils effectuaient des travaux sur une ligne ferroviaire, a-t-on appris auprès de la préfecture et de la gendarmerie. [AFP]

Deux ouvriers ont été tués et un autre grièvement blessé mardi en fin d'après-midi dans le Cantal, écrasés par un wagon alors qu'ils effectuaient des travaux sur une ligne ferroviaire, a-t-on appris auprès de la préfecture et de la gendarmerie.

L'accident est survenu à Boisset vers 17H30, sur la ligne Aurillac-Figeac, fermée pour travaux depuis le début du mois.

Selon la préfecture du Cantal, qui a créé une cellule de crise, un wagon s'est détaché d'une rame présente sur la voie à environ quatre kilomètres de la gare de Boisset et a "percuté successivement trois ouvriers" avant de s'arrêter "sur un engin de chantier".

Deux sont décédés et le troisième a été évacué dans un état grave.

Le préfet du Cantal Marc-René Bayle s'est rendu sur les lieux, ainsi que le procureur de la République.

Les trois hommes travaillaient pour une société privée, à laquelle Réseau Ferré de France, propriétaire de la ligne, a recours pour mener ces travaux dans le cadre du Plan rail Auvergne, a précisé un porte-parole régional de la SNCF.

Vous aimerez aussi

Drame Effondrement du viaduc à Gênes : ce que l'on sait
Accident En direct - effondrement d'un viaduc à Gênes : 38 morts, 10 à 20 personnes portées disparues
Accident Un accident de car scolaire dans l’Aisne fait 9 blessés, dont 2 enfants en urgence absolue

Ailleurs sur le web

Derniers articles