Chevaline : les enquêteurs impatients de pouvoir auditionner la fillette

Une semaine après les faits, les enquêteurs de la tuerie de Chevaline attendaient toujours mercredi de pouvoir auditionner la fillette de sept ans, témoin clef du drame, hospitalisée à Grenoble. [AFP] Une semaine après les faits, les enquêteurs de la tuerie de Chevaline attendaient toujours mercredi de pouvoir auditionner la fillette de sept ans, témoin clef du drame, hospitalisée à Grenoble. [AFP]

Une semaine après les faits, les enquêteurs de la tuerie de Chevaline attendaient toujours mercredi de pouvoir auditionner la fillette de sept ans, témoin clef du drame, hospitalisée à Grenoble.

"La fillette n'a toujours pas été entendue", a indiqué mercredi matin le service information de la gendarmerie.

Les enquêteurs attendent beaucoup de l'audition de la fille aînée du couple britannique abattu par balles sur une route forestière à Chevaline, en Haute-Savoie, mercredi dernier.

La mère de l'épouse, ainsi qu'un cycliste français avaient également été tués. Seules les deux fillettes de cette famille d'origine irakienne avaient réchappé à la fusillade.

Gravement blessée, Zainab, 7 ans, est la seule témoin à pouvoir peut-être décrire la scène de la tuerie, alors que sa petite soeur, cachée pendant huit heures dans la voiture, "a entendu, mais rien vu", selon M. Maillaud.

Hospitalisée à l'hôpital couple-enfant de Grenoble, le Zainab est sous sédatifs après être sortie dimanche du coma artificiel dans lequel elle avait été plongée.

En attendant son audition, l'enquête se poursuit des deux côtés de la Manche.

Une enquête de voisinage élargie, pour recueillir un maximum de témoignages, a été réalisée afin de reconstituer l'emploi du temps de la famille, qui s'est déplacée durant ses vacances en France.

En Grande-Bretagne, les enquêteurs devaient poursuivre mercredi pour la cinquième journée consécutive leur perquisition systématique au domicile de la famille al-Hilli, après avoir réussi le veille à ouvrir un coffre-fort.

La perquisition devrait durer jusqu'à jeudi ou vendredi à Claygate, commune de la grande ceinture verte de Londres où vivaient les al-Hilli.

 

Et toujours sur DirectMatin.fr

Le cycliste tué, la victime oubliée

Deux nouveaux témoins se livrent

Chevaline : une seule arme, un seul tireur ?

Chevaline : quels secrets Outre-Manche ?

Vous aimerez aussi

Justice Les meurtres non résolus les plus mystérieux (6/8) : la tuerie de Chevaline
Enquête Tuerie de Chevaline : Nordahl Lelandais pourrait être impliqué
Haute-Savoie Un passionné d’armes interpellé près de Chevaline

Ailleurs sur le web

Derniers articles