Le FLNC revendique les attentats en Corse

Des policiers recherchent des indices après l'attentat qui a visé un supermarché Leclerc, le 10 septembre 2012 à Ajaccio [Pascal Pochard-Casabianca / AFP/Archives] Des policiers recherchent des indices après l'attentat qui a visé un supermarché Leclerc, le 10 septembre 2012 à Ajaccio [Pascal Pochard-Casabianca / AFP/Archives]

Le Front de libération nationale de la Corse (FLNC) a revendiqué jeudi les attentats commis lundi dernier contre sept magasins de la grande distribution dans l'île, dans un communiqué authentifié remis au magazine d'information Corsica.

Le FLNC a déclaré que ces actions contre sept supermarchés en Corse-du-Sud et en Haute-Corse, qui n'avaient pas fait de victime et provoqué des dégâts peu importants, "s'inscrit dans le droit fil des luttes sociales et syndicales de notre peuple face aux relais multiples du colonialisme français en Corse".

Vous aimerez aussi

Emmanuel Macron s'exprime lors de la dernière réunion publique prévue dans le cadre de son «Grand débat national», le 4 avril 2019, à Cozzano, en Corse.
Corse Emmanuel Macron déplore que les nationalistes n'expriment pas de «regrets» sur Erignac
Grand débat national :Macron refuse l'invitation des dirigeants nationalistes corses
Politique Grand débat national : Emmanuel Macron refuse l'invitation des dirigeants nationalistes corses
Gérard Larcher : « La politique de la chaise vide c’est le contraire de ma nature. »
Corse Gérard Larcher : «Je souhaite que les élus corses participent au grand débat»

Ailleurs sur le web

Derniers articles