PSA Aulnay : appel à la grève et à manifester jeudi devant l'Elysée

Des travailleurs de l'usine PSA d'Aulnay-sous-bois (Seine-Saint-Denis) manifestent à un péage de Senlis, le 14 septembre 2012 [Kenzo Tribouillard / AFP] Des travailleurs de l'usine PSA d'Aulnay-sous-bois (Seine-Saint-Denis) manifestent à un péage de Senlis, le 14 septembre 2012 [Kenzo Tribouillard / AFP]

Les salariés de l'usine PSA Peugeot Citroën d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) ont reçu un appel à faire grève jeudi pour aller manifester devant l'Elysée, où une délégation doit être reçue par le président François Hollande, a annoncé lundi le délégué CGT de l'usine, Jean Pierre Mercier.

"Tous les syndicats du site d'Aulnay appellent à la grève et à manifester devant l'Elysée pour soutenir la délégation qui sera reçue", a-t-il indiqué à l'AFP.

"A sa demande, l'intersyndicale de PSA Aulnay sera reçue par le président Hollande", précise un communiqué du SIA (Syndicat indépendant de l'Automobile), majoritaire à Aulnay.

L'Elysée n'avait pas confirmé lundi ce rendez-vous.

PSA a annoncé un vaste plan de restructuration prévoyant la suppression de 8.000 postes, dont les 3.000 CDI d'Aulnay-sous-Bois après la fermeture du site, et 1.400 à Rennes.

Après la publication la semaine dernière du rapport Sartorius qui juge "inévitable" le plan social, les salariés en ont appelé à François Hollande qui avait promis, pendant la campagne électorale, de les rencontrer.

Le président s'est également engagé devant les représentants de l'usine La Janais-Rennes, à "tout faire pour réduire l'ampleur des suppressions de postes" chez PSA.

Des salariés de l'usine PSA d'Aulnay-sous-Bois ont procédé ce week-end à des opérations péage gratuit à Senlis (Oise) tandis qu'une manifestation a rassemblé samedi à Rennes de 2.500 (préfecture) à 4.000 personnes (syndicats) pour la sauvegarde de l'emploi sur le site de l'usine PSA de Rennes-La Janais.

Vous aimerez aussi

Étude A Paris, un sans-abri sur deux est à la rue depuis plus d'un an
Automobile Blanquefort : Ford préfère fermer l'usine plutôt qu'une reprise
Pauvreté : encore un problème majeur en France en 2018
Social Pauvreté : encore un problème majeur en France en 2018

Ailleurs sur le web

Derniers articles