Universités : 1.000 postes affectés à la réussite en licence

La ministre de l'Enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, arrive le 14 septembre 2012 au Conseil économique, social et environnemental (Cese) [Miguel Medina / AFP/Archives] La ministre de l'Enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, arrive le 14 septembre 2012 au Conseil économique, social et environnemental (Cese) [Miguel Medina / AFP/Archives]

Mille postes seront affectés à la réussite en licence à la rentrée universitaire 2013, a annoncé la ministre de l'Enseignement supérieur Geneviève Fioraso à l'AFP.

François Hollande a prévu de créer 60.000 postes dans l'éducation pendant son quinquennat, dont 5.000 dans l'enseignement supérieur. Les mille postes pour 2013 font partie de ces 5.000 postes.

"Ce ne seront pas forcément des postes d'enseignants chercheurs, mais des postes d'encadrants", notamment pour les langues étrangères, a-t-elle indiqué.

La ministre souhaite lever "les dispositions réglementaires qui bloquent" les cours en anglais à l'université, afin d'attirer "des étudiants étrangers de qualité". "Il y a trop peu de cours en anglais, il faut pouvoir le faire", a-t-elle ajouté.

Mme Fioraso a déploré par ailleurs que 90% des étudiants titulaires d'un bac pro échouent à l'université dans le premier cycle "quand ils ne sont pas accompagnés".

Elle a demandé aux recteurs qu'ils accueillent en priorité les bac pro et technologiques dans les filières BTS qui ne sont pas pleines, "avec un accompagnement spécifique".

Le Plan Réussite en licence lancé sous la droite, qui a coûté 700 millions d'euros, "n'a servi strictement à rien, si ce n'est qu'on a augmenté de quatre points l'échec en premier cycle", a-t-elle estimé.

Mme Fioraso tiendra mardi une conférence de presse sur la rentrée universitaire et devrait notamment s'exprimer sur l'allocation d'études supérieures promise par François Hollande aux étudiants, sous condition de ressources.

Des négociations sur ce sujet s'ouvriront avec la ministre après les élections au Crous prévues en novembre, a indiqué à l'AFP Emmanuel Zemmour, président de l'Unef, la première organisation étudiante.

À suivre aussi

Un total de 1.175 bacheliers sont encore sans affectation à l'issue de la procédure Parcoursup, a indiqué vendredi la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal [DENIS CHARLET / AFP/Archives]
Education Parcoursup: des signaux «encourageants» mais un peu plus de candidats sur le carreau
Société Enfants mis au pain et à l'eau : le maire dit avoir commis «une terrible maladresse»
Seine-Saint-Denis : rentrée chargée pour Brigitte Macron
Education Seine-Saint-Denis : rentrée chargée pour Brigitte Macron

Ailleurs sur le web

Derniers articles