Le patron de "Charlie Hebdo" menacé de mort

[THOMAS SAMSON / AFP]

Un homme, soupçonné d'avoir appelé à décapiter le directeur de Charlie Hebdo sur un site jihadiste, a été interpellé samedi matin à La Rochelle, a-t-on appris de source judiciaire.

Cet homme, placé en garde à vue, est notamment soupçonné d'avoir écrit sur ce site internet radical: "Qui m'apporte cette tête, c'est le vase qui déborde", a précisé cette source. Il aurait également appelé à surveiller et décapiter le directeur de l'hebdomadaire satirique, sans préciser son nom.

Une enquête préliminaire avait été ouverte vendredi pour "provocation à la commission d'une atteinte à la vie", a précisé cette source.

L'homme a été interpellé par la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) et la section antiterroriste de la brigade criminelle.

 

Et sur DirectMatin.fr :

Les Français très partagés sur la publications des caricatures

Caricatures de Mahomet : les réactions se multiplient

Le CFCM étudie une plainte contre Charlie Hebdo

La presse, même tiraillée, fait front derrière Charlie Hebdo

Vous aimerez aussi

Geert Wilders à Londres le 9 juin 2018 [Daniel LEAL-OLIVAS / AFP/Archives]
Polémique Pays-Bas : Geert Wilders annule son concours de caricatures
Religion Pays-Bas : un concours de caricatures de Mahomet suscite la colère au Pakistan
Turquie Turquie : le chef des Affaires Religieuses compare Daesh et les caricatures de Mahomet

Ailleurs sur le web

Derniers articles