Paris aux bons soins des handicapés

Handicap Paris Une jeune paraplégique sort d'un bus parisien [photo d'archive][ERIC FEFERBERG / AFP]

«La capitale n’est pas une ville inaccessible aux personnes handicapées.» L’adjointe en charge de la question à la mairie, Véronique Dubarry, est affirmative. Lundi, lors du Conseil de Paris, elle doit présenter aux élus un rapport visant à chasser les idées reçues.

Selon l’élue, un quart des logements sociaux sont aux normes (portes, ascenseurs…), au moins une piscine et un gymnase sont aménagés dans chaque arrondissement, ainsi que l’ensemble des stations de bus, tandis que 145 écoles et 34 collèges possèdent les équipements nécessaires.

«Il y a aujourd’hui une vraie méconnaissance de ces équipements destinés aussi bien aux personnes à mobilité réduite, qu’aux aveugles ou aux sourds», s’indigne Véronique Dubarry.

À suivre aussi

aides sociales L'allocation adulte handicapé augmentera de 40 euros au 1er novembre
Un exosquelette connecté pour permettre à un tétraplégique de marcher [Paz PIZARRO, Alain BOMMENEL / AFP]
sciences Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
L’école aurait ensuite acceptée de scolariser la petit fille à une seule condition… qu’elle se fasse opérer.
Faits divers Une crèche interdit l'accès à une petite fille handicapée par peur que son visage «effraie» les autres enfants

Ailleurs sur le web

Derniers articles