Mailly : inverser la courbe du chômage, "un pari risqué"

Jean-Claude Mailly. Jean-Claude Mailly. [CHARLES PLATIAU / POOL / AFP]

Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière, a qualifié mercredi de "pari risqué" l'engagement du gouvernement d'inverser la courbe du chômage d'ici fin 2013, si la croissance reste "proche de zéro".

"Quand on a une croissance proche de zéro, le chômage augmente, il y a un effet quasi mécanique", a fait valoir M. Mailly sur Europe 1, alors que les chiffres des demandeurs d'emploi recensés en août seront connus en fin de journée.

L'objectif du gouvernement d'inverser la courbe sera "difficilement" atteignable, a-t-il ajouté.

"Qui dit croissance molle dit chômage qui monte, malheureusement c'est la situation", a estimé M. Mailly, en observant qu'"en France comme ailleurs", on a mis en place "une politique restrictive".

"S'il y a trois millions de chômeurs, que (François Hollande) fasse une autre politique économique et on aura moins de chômeurs", a-t-il lancé.

Un peu plus tôt mercredi, le ministre du Travail Michel Sapin a indiqué que les chiffres d'août seraient "forcément mauvais" et qu'il "s'attendait bien entendu" à ce que le cap des trois millions de demandeurs d'emploi sans activité soit dépassé.

À suivre aussi

Web La grève à la RATP vue de Twitter
L'association des médecins urgentistes de France (Amuf) a décidé jeudi de rejoindre la grève aux urgences.
Social Urgences : l'association des médecins urgentistes de France (Amuf) rejoint la grève
Le Premier ministre Edouard Philippe le 12 septembre 2019 au Conseil économique social et environnemental (Cese) à Paris [MARTIN BUREAU / AFP]
Politique Réforme des retraites : le projet de loi sera voté «d'ici à l'été prochain», annonce Edouard Philippe

Ailleurs sur le web

Derniers articles