Le livret de compétences sera simplifié

Un enseignant accueille des élèves dans une classe à Bordeaux, le 4 septembre 2012 [Pierre Andrieu / AFP/Archives] Un enseignant accueille des élèves dans une classe à Bordeaux, le 4 septembre 2012 [Pierre Andrieu / AFP/Archives]

Le livret personnel de compétences, rempli à l'école primaire et au collège, sera simplifié pour l'année scolaire en cours, selon des modalités publiées jeudi dans le bulletin officiel du ministère de l'Education.

Ce livret est destiné à valider les connaissances et compétences du "socle commun" acquises par les élèves au cours de leur scolarité obligatoire. Rempli notamment en fin de CE1 et de CM2 et en fin de 3ème, sa validation entre en compte pour partie dans l'obtention du diplôme national du brevet.

La simplification demandée par Vincent Peillon, ministre de l'Education nationale, porte essentiellement sur le processus de validation et l'information des familles, d'après le texte du ministère.

Ainsi, dans le cas d'élèves ne rencontrant pas de difficultés, les enseignants devront remplir uniquement la validation des compétences sans entrer dans les détails. Le livret comporte jusqu'ici aussi des domaines et des items que les enseignants se devaient de renseigner.

Enfin, une simple attestation de validation des compétences, en une page au lieu des 25 du livret actuel, sera adressée aux familles.

Les conditions de validation du socle commun pour le brevet ne seront pas modifiées pour la session 2013, précise le texte.

Début septembre, le ministre avait indiqué que le livret actuel était d'une "complexité absurde". "Je ne veux pas abandonner le principe du socle d'un ensemble de connaissances et de compétences qui doivent être maîtrisées par tous à la fin du collège. Mais nous devons le transformer et transformer son évaluation", avait expliqué M. Peillon.

Plusieurs syndicats d'enseignants avaient réclamé l'abandon dès cette année de ce livret, qui est l'un des multiples sujets débattus dans le cadre de la concertation pour la refondation de l'école, qui doit aboutir à une loi pour l'automne.

Vous aimerez aussi

Education Ce que contient le projet de loi école
Education La science est en fête
Des enfants yéménites assistent à des cours dans une maison transformée en école à Taëz, dans le sud-ouest du pays en guerre, le 3 octobre 2018 [Ahmad AL-BASHA / AFP]
Proche-Orient Au Yémen, l'école à la maison pour des enfants de la guerre

Ailleurs sur le web

Derniers articles