La collégienne britannique disparue retrouvée à Bordeaux

Deux gendarmes en janvier 2011 [Loic Venance / AFP] Deux gendarmes en janvier 2011 [Loic Venance / AFP]

L'adolescente et l'enseignant britanniques, en fuite depuis le 20 septembre, ont été retrouvés vendredi dans le centre-ville de Bordeaux et le professeur, un trentenaire marié, a été placé en garde à vue, a-t-on appris auprès de la police judiciaire.

"On a retrouvé le couple sur la voie publique dans le centre de Bordeaux", a-t-on indiqué de même source, ajoutant que Megan, la mineure de 15 ans qui avait fugué avec son professeur, était "en bonne santé".

Jeremy Forrest, marié, 30 ans, enseignant de mathématiques, contre lequel un mandat d'arrêt européen avait été émis, a été placé en garde à vue dans les locaux du commissariat central de Bordeaux.

La police du Sussex (sud de l'Angleterre) a de son côté indiqué dans un communiqué que le couple avait été retrouvé à 13H15 et que M. Forrest était suspecté d'enlèvement d'enfant.

Elle a aussi indiqué que les familles avaient été informées et que les préparatifs étaient en cours pour permettre le retour sur le territoire britannique de Megan et M. Forrest.

Selon les enquêteurs britanniques, Megan Stammers et son professeur avaient quitté le Sussex le 20 septembre à bord de la voiture de l'enseignant, une Ford Fiesta noire.

Des images prises par des caméras de surveillance avaient montré l'adolescente et l'enseignant, main dans la main, durant la traversée de la Manche à bord d'un ferry entre Douvres (sud de l'Angleterre) et Calais (Pas-de-Calais).

La majorité sexuelle est fixée à 16 ans au Royaume-Uni et à 15 ans en France, mais il existe toutefois dans le droit français "un délit d'atteinte sexuelle sans violence sur mineur de plus de 15 ans en abusant de l'autorité conférée par ses fonctions".

Vous aimerez aussi

Le bidonville de West Point à Monrovia, au Liberia, le 6 septembre 2014 [DOMINIQUE FAGET / AFP/Archives]
Pédophilie Liberia : une ONG américaine reconnaît des viols sur des filles dont elle s'occupait
Nordahl Lelandais : "Maëlys me voulait du mal"
Enquête Nordahl Lelandais : «Maëlys me voulait du mal»
Scandale Ronaldo accusé de viol : la relation était consentie selon la défense du joueur

Ailleurs sur le web

Derniers articles