3 salariés sur 4 ne craignent pas le chômage

Un badge "Pôle Emploi" [Fred Tanneau / AFP/Archives] Un badge "Pôle Emploi" [Fred Tanneau / AFP/Archives]

Près de trois salariés sur quatre (74%) estiment faible le risque de se retrouver au chômage dans les mois à venir, un chiffre en hausse, selon un sondage Ifop pour le Journal du dimanche à paraître dimanche. Quelque 43% jugent même ce risque "très faible".

Lors des dernières enquêtes, les salariés semblaient plus inquiets : en février 2012, les personnes interrogées n'étaient que 68% à estimer ce risque faible. En janvier 1998, elles étaient 62%, et en janvier 1993, 58%.

Au contraire, 26% jugeaient grande cette menace.

C'est moins qu'en février dernier (32%), en janvier 1998 (33%) et en janvier 1993 (38%).

Les hommes ont moins le sentiment d'être menacés que les femmes (79% jugent le risque faible, contre 70% des femmes).

Parmi les catégories socio-professionnelles, les employés sont le moins assurés (65% jugent le risque faible).

C'est en région parisienne et dans le Sud-Ouest que les salariés sont le moins inquiets (80% estiment faible le risque de perdre leur emploi).

Les personnes se sentant menacées sont globalement plus nombreuses parmi les électeurs du Front national (29%, contre 26% en moyenne).

Les électeurs UMP semblent les plus optimistes (82% jugent faible le risque de se retrouver au chômage, contre 74% en moyenne).

Sondage réalisé auprès d'un échantillon de 502 actifs ayant un emploi, extrait d'un échantillon de 969 personnes représentatif de la population française, selon la méthode des quotas.

L'enquête a été réalisée par téléphone entre le 27 et le 28 septembre.

Vous aimerez aussi

Culture Baromètre : 48 % des français déclarent assister à un spectacle ou concert au moins une fois par an
Espagne Manuel Valls en dernière position pour la mairie de Barcelone, selon un sondage
Environnement Sondage CNEWS-Sud Radio : les Français inquiets pour le réchauffement climatique

Ailleurs sur le web

Derniers articles