Logements anciens à Paris : chute des ventes

Des immeubles du huitième arrondissement à Paris [Jacques Demarthon / AFP/Archives] Des immeubles du huitième arrondissement à Paris [Jacques Demarthon / AFP/Archives]

Les prix des logements anciens à Paris ont battu un nouveau record à 8.410 euros par mètre carré en moyenne pour la période comprise entre mai et juillet 2012, a annoncé mardi la Chambre des notaires Paris-Ile-de-France.

Le précédent record, à 8.390 euros/m2, datait de la période comprise entre septembre et novembre 2011 et avait été égalé par la période entre février et avril 2012.

"Il va y avoir un nouveau record à Paris", avait prévenu Thierry Delesalle, notaire à Paris, lors d'une conférence de presse le 13 septembre, indiquant que les indicateurs avancés pointaient une hausse des prix.

Mais ce record s'accompagne d'une chute des transactions. Entre mai et juillet 2012, seulement 7.600 logements anciens, essentiellement des appartements, ont été vendus dans la capitale, soit une chute de 20% par rapport à la même période de l'an dernier.

Pour les notaires, se basant sur les avant contrats conclus au cours des derniers mois, les prochains prix officiels et définitifs publiés dans quelques semaines devraient permettre de battre à nouveau ce record, avec 8.580 euro/m2 en moyenne pour la période juillet-septembre.

Mais, la période août/octobre devrait connaître une légère décrue à 8.550 euros/m2.

"Au delà de ces variations, modestes au demeurant, c'est bien la stabilisation des prix qui domine", soulignent les notaires dans un communiqué.

Depuis l'automne 2011, ce prix oscille autour de 8.350 euros/m2.

Vous aimerez aussi

La chronique Immobilier du 18/10/2018
Immobilier La chronique Immobilier du 18/10/2018
La chronique Immobilier du 17/10/2018
Immobilier La chronique Immobilier du 17/10/2018
La chronique Immobilier du 16/10/2018
Immobilier La chronique Immobilier du 16/10/2018

Ailleurs sur le web

Derniers articles