Seins nus, les Femen prennent le Louvre d'assaut

Les militantes du Femen ont protesté mercredi devant la Vénus de Milo au Louvre Les militantes du Femen ont protesté mercredi devant la Vénus de Milo au Louvre[LIONEL BONAVENTURE / AFP]

Contrairement à la Vénus de Milo exposée au musée du Louvre, complice involontaire de cette nouvelle opération de communication, les Femen ont des bras. Et elles comptent bien les utiliser contre les prédateurs potentiels.

Poitrines dévétues, elles étaient sept militantes mercredi matin, au pied de la célèbre Vénus de Milo, pour proclamer leurs revendications. "Nous avons des mains pour stopper les viols", "Le viol est un crime", "Non, c'est non" : ce sont quelques uns des slogans, rédigés en anglais, que l'on pouvait lire sur leurs torses.

Objectif de cette mise en scène : afficher leur soutien à la jeune femme tunisienne, violée par des policiers, mais jugée pour "atteinte à la pudeur".

Les féministes de ce groupe activiste, fondé en 2008 par l'Ukrainienne Anna Hutsol, ont déjà procédé à plusieurs opérations depuis leur implantation en France. Le 18 septembre, elles ont inauguré leur premier centre d'entraînement à un nouveau féminisme" dans le quartier de la Goutte d'Or à Paris.

Lire aussi sur DirectMatin.fr

Seins nus, elle se jette sur un prêtre orthodoxe

À suivre aussi

L'Arabie saoudite essaye de casser son image ultraconservatrice.
Polémique Arabie Saoudite : les autorités embarrassées par une vidéo qualifiant le féminisme d'«extrémisme»
Société Muriel Robin, Alexandra Lamy, Josiane Balasko... 150 personnalités appellent à défiler contre les violences faites aux femmes
Marlène Schiappa visite une association, un an après l’application de sa loi
violences conjugales Marlène Schiappa visite une association, un an après l’application de sa loi

Ailleurs sur le web

Derniers articles