Qui est Laurent Berger, le successeur de François Chérèque ?

De gauche à droite : Véronique Descacq, François Chérèque et Laurent Berger le 18 janvier dernier. De gauche à droite : Véronique Descacq, François Chérèque et Laurent Berger le 18 janvier dernier.[LIONEL BONAVENTURE / AFP]

C'est aujourd'hui la dernière journée de François Chérèque au poste de secrétaire général de la CFDT. Son successeur, Laurent Berger sera nommé ce soir par le bureau national du syndicat, qui tient aujourd'hui et demain une Assemblée générale au Palais de la Mutualité, à Paris. 

L’arrivée de Laurent Berger aux commandes de la CFDT était finalement attendue de tous. « La question n’est pas de savoir si Laurent prendra la place de François mais quand », racontait un cadre de la centrale de Belleville en 2011 au Figaro.

 

Déjà pressenti en 2010

La question de sa succession à François Chérèque s’était déjà posée lors du congrès 2010 du syndicat. Mais Berger avait renoncé. "Il était trop tôt", estimait-il à l’époque.

Fils d’un soudeur sur les chantiers navals de Saint-Nazaire, Laurent Berger effectue ses premiers faits d’armes à la JOC, la Jeunesse ouvrière chrétienne : il y occupe le poste de secrétaire général à Paris pendant deux ans.

"Je viens de l’ouest de la France, peuplée de cathos de gauche. Tout le monde passe par la JOC un jour ou l’autre", expliquait-il un brin gêné en mars 2011 à Libération.

 

Encarté CFDT depuis qu’il est pion

Celui qui s’apprête à devenir le 9e secrétaire général de l’histoire de la CFDT est un pur produit maison de son syndicat. Grand supporter du FC Nantes, il a débuté sa carrière de syndicaliste à la tête de l’union locale CFDT de Saint-Nazaire.

Berger a ensuite été promu responsable de la région Pays-de-Loire en 2003. En juin 2009, c’est François Chérèque en personne qui l’appelle pour rejoindre la commission exécutive confédérale. Il monte à Paris et entre au bureau national.

A la mi-2012, Laurent Berger gravit la dernière marche avant la consécration suprême : il est nommé secrétaire général adjoint.

 

Un homme de consensus

« Monsieur Dauphin » comme l’ont surnommé ses fans au sein du syndicat, est un homme respecté à l’intérieur de la CFDT. 

Plutôt fidèle à la ligne directrice de son syndicat, Laurent Berger ne devrait pas effectuer de grands chamboulements et s’en tenir pour le moment aux principes défendus par son prédécesseur depuis 10 ans.

Sa première tâche sera de constituer une équipe solide autour de lui. Il entend enfin profiter des discordances internes qui minent actuellement la CGT pour donner un peu plus d'échos aux revendications de la CFDT.

 

Et sur DirectMatin.fr :

Chérèque va quitter la direction de la CFDT fin novembre

À suivre aussi

Justice Héritage : Laeticia Hallyday renonce à son appel sur la compétence de tribunaux français
Allemagne Pour garder son héritage, la veuve du patron de Volkswagen devra rester célibataire
Le député conservateur britannique Boris Johnson, à Londres le 12 juin 2019. [Tolga AKMEN / AFP]
Royaume-Uni La course à la succession de Theresa May va faire ses premières victimes

Ailleurs sur le web

Derniers articles