Les policiers et gendarmes en patrouille bientôt équipés de caméras ?

Photo d'illustration.[VALERY HACHE / AFP]

Les agents de polices et de gendarmerie des zones de sécurité prioritaires devraient bientôt être équipés pendant les patrouilles de mini-caméras épinglées à la boutonnière, a-t-on appris mercredi.

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls aurait décidé d'équiper les policiers et gendarmes affectés aux zones de sécurité prioritaire (ZSP) de caméras fixées sur l'uniforme pour filmer les interventions à risque, selon le Figaro.

En marge d'une visite effectuée mercredi sur le parvis de La Défense (92) auprès des commerçant du village de Noël, le locataire de la place Beauvau a confirmé son intérêt pour cette technologie qui permettreait de "développer une relation plus forte entre les forces de l'ordre et la population".

Concrètement, la mini-caméra intègrera un disque dur ou une mémoire flash qui permettra d'enregistrer l'image et le son lors d'interpellations. Le choix d'activer ou non l'enregistrement reviendra à l'agent. A son retour au commissariat, le policier devra vider le contenu du disque dur, qui sera alors archivé. L'enregistrement pourra ainsi être visionné en cas de contestation.

Pour le moment, 164 caméras, qui coûtent 1.000 euros pièce, équiperont les patrouilles des zones de sécurité prioritaires. L'expérimentation permettra au ministère de l'Intérieur de décider si ce dispositif sera généralisé ou non.

Une démonstration officielle de ce nouvel équipement doit être réalisée en début d'année.  

 

Et aussi sur Directmatin.fr : 

La police à l'ère du 2.0

La sécurité selon Valls

Vous aimerez aussi

Gilets jaunes : la "haine anti-flics" à son paroxysme
Société Gilets jaunes : la «haine anti-flics» à son paroxysme
faits-divers Strasbourg: un homme mis en examen, sa compagne retrouvée morte dans la baignoire
Perrine Sallé sur les « suicidez-vous » scandés aux policiers : « aucun mot pour qualifier mon dégoût, ma haine par rapporte à ce terme »
gilets jaunes Perrine Sallé sur les « suicidez-vous » : « aucun mot pour qualifier mon dégoût, ma haine »

Ailleurs sur le web

Derniers articles