La "manif pour tous" privée de Champs-Elysées ?

La manifestation contre le mariage homosexuel est prévue le 24 mars[Miguel Medina / AFP/Archives]

La préfecture de police de Paris a publié jeudi un communiqué indiquant que la « Manif pour tous » ne pourra pas passer ni par les Champs-Elysées ni place de la Concorde, comme demandé par les représentants de l’association.

Cela fait plusieurs semaines que les opposants au mariage pour tous préparent une nouvelle manifestation, prévue le 24 mars prochain.

La préfecture de police a évoqué des « raisons impérieuses d’ordre public » pour justifier l’impossibilité de manifester sur ces lieux parisiens. « L’ouverture des commerces sur l’avenue des Champs-Elysées » le dimanche est également un critère défavorable pour l’association.

Frigide Barjot, porte-parole du collectif « Manif pour tous », a confié à l’AFP avoir « proposé dans un esprit de conciliation, en tenant compte de leurs observations et des difficultés à manifester près des lieux de pouvoir, d'autres parcours. Nous avons notamment proposé de bifurquer sur les Invalides à hauteur du Grand Palais. Ce qui n'a pas été accepté. Mais nous allons continuer à dialoguer. »

« Notre liberté d’expression est une nouvelle fois bafouée », s’est indignée l’association sur son compte Twitter, indiquant qu’ils manifesteront « dans un cadre totalement légal le 24 mars prochain ». 

Le collectif a tenu à répondre en publiant un communiqué à son tour. Il « s’étonne de cette manière peu conforme aux usages républicains employée par la Préfecture de Police qui consiste à répondre par voie de communiqué au dernier courrier qu’elle a reçu de La Manif Pour Tous, lequel proposait un itinéraire alternatif non évoqué, d’ailleurs, dans ledit communiqué, et évitant toute approche des lieux de pouvoir. » « Veut-on empêcher la mise en place d’un dispositif qui permettra de compter simplement les manifestants ? », s'interroge l'association.

La Manif pour tous qualifie la décision de la Préfecture de police de « déni de démocratie », avant de conclure : « on ne lâche rien ! »

Le communiqué de la Préfecture de police

 

Et aussi sur Direct Matin.fr :

Pelouse du Champ-de-Mars : la mairie veut clore le débat

Champ-de-Mars : des dons inattendus

À suivre aussi

Manifestation antigouvernementale à Byblos, au nord de Beyrouth, le 13 novembre 2019 [Joseph EID / AFP]
contestation Liban : un mort par balle sur une route bloquée par des manifestants
La victime a des brûlures au second degré sur 28 % de son corps, principalement au niveau de la poitrine et des bras.
crise politique Hong Kong : un homme qui se disputait avec des manifestants transformé en torche humaine
Manifestation Marche contre l'islamophobie : 13.500 manifestants ont défilé à Paris

Ailleurs sur le web

Derniers articles