Paris : la femme de ménage du lycée avait... 14 ans

Le lycée Jules-Richard à Paris Le lycée Jules-Richard à Paris[Capture d'écran google street view]

Les faits sont déjà anciens. Entre 2008 et 2009, une fille ivoirienne âgée de 14 ans a été employée par le lycée Jules-Richard, dans le XIXe arrondissement de Paris. C'est sa tante qui avait réussi à maquiller son identité pour la faire travailler.

Cette affaire a été révélée par Le Parisien. Aujourd'hui âgée de 19 ans, celle qui n'était alors qu'une adolescente arrive en France en 2008. Sa tante l'accueille dans son logement de Bondy (Seine-Saint-Denis) et s'efforce de lui trouver un travail sous une fausse identité.

C'est ainsi que la jeune fille se retrouve agent d'entretien au lycée Jules-Richard. Sa tante perçoit tous ses revenus dont elle expédie une partie en Côte d'Ivoire. Ne supportant plus la situation, l'ado finit par s'enfuir au bout d'une année.

Prise en charge par les services sociaux, elle a ensuite déclaré avoir été victime viols répétés commis par un autre employé du lycée. L'auteur présumé des faits a été placé en examen.

Quant à la tante, elle a été mise en examen pour trafic d'êtres humains. Aujourd'hui, la victime est hébergée par un foyer d'accueil et elle est en pleine reconstruction, a déclaré l'association La Voix de l'Enfant au Parisien.

 

Enfant brûlé aux pics à brochette : deux ans fermes pour les parents

Ils enferment leur fille dans une cage pour aller au cinéma

Marina Sabatier : les parents condamnés à 30 ans de prison

Vous aimerez aussi

Maltraitance Une «maison de l'horreur» découverte au Texas : des enfants enfermés dans une cage
Selon les éléments de l'enquête, c'est le père du garçonnet qui aurait ordonné à son fils aîné de punir son petit frère.
Faits divers Etats-Unis : un petit garçon battu à mort parce qu'il ne connaissait pas la Bible
Société Au Royaume-Uni, les excision ont plus que doublé en un an

Ailleurs sur le web

Derniers articles