Quand des judokates de l'Equipe de France se crêpent le chignon

Claire Agbegnenou. Claire Agbegnenou.[AFP]

Rififi à l’Insep où trois judokates de l’équipe de France ont récemment agressé dans sa chambre, une quatrième. Une histoire de cœur serait à l’origine de la querelle. La fédération promet des sanctions.

Les bonnes mœurs se perdent dans le petit monde du judo français. Après l’"affaire des juniors" où 13 athlètes de l’équipe de France avaient été pris en flagrant délit de vol de vêtements dans un magasin de Tokyo en novembre dernier, un nouveau psychodrame ébranle depuis quelques jours la FFJDA (Fédération Française de Judo et Disciplines Associées).

Selon les premiers éléments dont disposent l’encadrement français, Claire Agbegnenou (championne de France en titre des -63 kg), Priscilla Gneto (médaillée de bronze aux Jeux Olympiques de Londres des -52kg) et Fanny-Estelle Posvite (-70kg) auraient agressé Anne Fatoumata M'Bairo (3e des championnats de France de +78 kg) dans sa chambre de l’INSEP.

Cette dernière aurait tenu des propos déplacés auprès d’un garçon dont on ignore l’identité et le lien qu’il est susceptible d’avoir avec l’une des quatre protagonistes de l’histoire.

 

Cinq contre une 

Il n’empêche que ces déclarations n’auraient pas été du goût de Claire Agbegnenou. Celle-ci l’aurait fait savoir à M’Bairo en débarquant dans sa chambre épaulée de quatre amies dont Gneto et Posvite. S’en était suivie une bagarre au cours de laquelle Fatoumata M’ Bairo a essuyé de multiples coups notamment à la tête et aux épaules. Une plainte a été déposée.

La FFJDA tente actuellement d’éclaircir cette affaire qui ternit un peu plus encore l’image des judokas de l’équipe de France de judo. En attendant d’éventuelles sanctions sportives, Claire Agbegnenou, Priscilla Gneto et Fanny-Estelle Posvite ont été priées de faire leur valise et de quitter l’Insep.

Trois athlètes pour qui, le code moral du judo (Politesse, Courage, Sincérité, Honneur, Modestie, Respect, Contrôle de soi, Amitié) enseignée… aux ceintures blanches, semble bien, bien loin. 

 

La judoka Lucie Décosse se fait voler ses médailles 

 

Judo et politique font bon ménage

 

Vous aimerez aussi

championnat du monde Judo : Clarisse Agbegnenou remporte son 3e titre mondial en -63kg
Judo Judo : Clarisse Agbegnenou remporte un 3e titre européen en -63 kg
Judo Teddy Riner : «Le sport, un moyen de se construire»

Ailleurs sur le web

Derniers articles