Interpol émet une demande d'arrestation pour Saïd Arif

Les locaux d'Interpol à Lyon [Jean-Philippe Ksiazek / AFP/Archives] Les locaux d'Interpol à Lyon [Jean-Philippe Ksiazek / AFP/Archives]

Interpol a émis vendredi auprès de ses 190 pays membres une demande d'arrestation à l'encontre du militant islamiste Saïd Arif en fuite après avoir violé, dimanche dernier, son assignation à résidence à Brioude (Haute-Loire).

Interpol a publié sur son site internet une "notice rouge" signifiant une "demande d'arrestation en vue d'extradition", après qu'un juge auvergnat a émis un mandat d'arrêt européen à l'encontre de Saïd Arif, assigné à résidence depuis octobre 2012.

Le procureur du Puy-en-Velay a ouvert mardi une information judiciaire pour les chefs de "violation de l'arrêté d'assignation à résidence" et "vol". Une voiture appartenant à la belle-fille du gérant de l'hôtel où résidait Saïd Arif ayant disparu au même moment.

Ce véhicule a été flashé sur l'A1 dans la Somme, peu après son vol, a indiqué vendredi cette source proche du dossier, confirmant des informations de presse.

Saïd Arif, 47 ans, avait déjà violé une première assignation à résidence. Il était allé en Suède rejoindre sa famille et le tribunal correctionnel de Rodez l'avait condamné en 2012 à 6 mois de prison pour cette fuite.

Condamné en 2007 à 10 ans de prison pour terrorisme, il devait être entendu mardi par le SRPJ de Clermont-Ferrand dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte pour "apologie du terrorisme", suite à des propos de l'islamiste dans un hebdomadaire de Haute-Loire, "Renouveau", le 21 mars.

Il y déclarait que "les attentats suicide ayant une dimension économique sont le meilleur moyen de lutte pour les islamistes", avant d'ajouter: "Avec une voiture piégée, vous tuez 150 à 200 personnes".

Le ministère de l'Intérieur Manuel Valls avait estimé dimanche que Saïd Arif était "incontestablement un individu dangereux".

Vous aimerez aussi

Etats-Unis Un tueur en série dessine ses victimes, la police s'en sert pour les identifier
Enquête Le représentant du pape en France visé par une enquête pour «agressions sexuelles»
Faits divers Fourgon retrouvé vide en Seine-Saint-Denis : un autre homme recherché

Ailleurs sur le web

Derniers articles