Mont-Blanc : l'alpiniste portée disparue retrouvée en bonne santé

Le massif du Mont-Blanc [Jean-Pierre Clatot / AFP/Archives] Le massif du Mont-Blanc [Jean-Pierre Clatot / AFP/Archives]

L'alpiniste de 21 ans portée disparue depuis quatre jours dans le massif du Mont-Blanc a été retrouvée samedi par les secouristes en légère hypothermie, a-t-on appris auprès du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix.

La jeune femme, qui tentait l'ascension de l'Aiguille Verte (4.122 mètres), a été récupérée à une centaine de mètres du sommet vers 7H00 dans le couloir Couturier.

Présentant quelques gelures aux mains et aux pieds, Gaëlle Cavalié, alpiniste expérimentée, s'était réfugiée dans un trou à l'abri du vent après avoir été bloquée techniquement dans l'ascension, a précisé le PGHM.

La jeune femme, qui s'était également protégée du froid avec une couverture de survie, a fait signe aux secouristes qui ont profité d'une éclaircie samedi matin pour survoler la zone.

"Fatiguée mais en bonne santé", elle a été héliportée à l'hôpital de Sallanches où elle devait subir une série d'examen, selon la même source.

La jeune alpiniste avait attaqué l'ascension du couloir Couturier mardi à 03H00. Elle avait été aperçue par des alpinistes engagés dans le même itinéraire jusqu'en tout début de matinée, alors qu'eux avaient décidé de rebrousser chemin après quelques centaines de mètres d'ascension.

La jeune femme, qui réside à Saint-Gervais-les-Bains (Haute-Savoie), n'avait plus donné signe de vie depuis.

Vous aimerez aussi

Une vue du massif du Dhaulagiri, à proximité immédiate du Gurja, prise du village de Nagi, à 200 km à l'ouest de Katmandou [PRAKASH MATHEMA / AFP/Archives]
Drame Alpinistes morts au Népal : ce que l'on sait
Drame Au moins huit alpinistes tués dans une ascension au Népal
Un alpiniste bat le record du vitesse sur les Grandes Jorasses
Mont-Blanc Un alpiniste bat le record de vitesse sur les Grandes Jorasses

Ailleurs sur le web

Derniers articles