Sept heures de retard pour les passagers d'un vol Lyon-Séville

Une miniature d'un avion de la compagnie Transavia.com [Jacques Demarthon / AFP/Archives] Une miniature d'un avion de la compagnie Transavia.com [Jacques Demarthon / AFP/Archives]

Plus d'une centaine de passagers d'un vol Transavia.com à destination de Séville étaient bloqués depuis samedi 11H10 à l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, dans l'attente de l'arrivée d'un équipage vers 17H00, a-t-on appris auprès de l'aéroport.

L'appareil, un Boeing 737 de cette compagnie low-cost, en provenance de Tunis, a atterri à Lyon avec du retard. L'équipage qui devait ensuite assurer le vol vers Séville, s'est alors trouvé en "butée horaire", c'est à dire que son quota d'heures de travail autorisé pour des raisons de sécurité était dépassé, a expliqué à l'AFP une porte-parole de l'aéroport.

Un nouvel équipage devait arriver à 17H00 et l'appareil devait décoller vers 18H30, a-t-on ajouté.

Les passagers ont été pris en charge par la compagnie.

À suivre aussi

Air France suspend « tout survol des espaces aériens iranien et irakien »
Conflit Air France suspend «tout survol des espaces aériens iranien et irakien»
Le patron démissionnaire de Boeing Dennis Muilenburg lors d'une audition au Congrès le 30 octobre 2019  [Olivier Douliery / AFP/Archives]
Aviation La crise du 737 MAX a eu raison du patron de Boeing Dennis Muilenburg
Aviation Le Boeing 737 MAX ne revolera pas avant 2020

Ailleurs sur le web

Derniers articles