Grand Steeple-chase de Paris

Le pur sang Mid Dancer (g) après sa victoire au Grand Steeple-Chase de Paris, le 29 mai 2011 [Bertrand Langlois / AFP/Archives] Le pur sang Mid Dancer (g) après sa victoire au Grand Steeple-Chase de Paris, le 29 mai 2011 [Bertrand Langlois / AFP/Archives]

Le pur sang Mid Dancer va tenter dimanche à Auteuil de remporter pour la quatrième fois le Grand Steeple-Chase de Paris, un exploit encore jamais réalisé depuis la création en 1874 de cette course d'obstacles de l'extrême de 5.800 mètres.

"Mid Dancer est à 200%. Il a bien travaillé lundi sur l'hippodrome de Chantilly", confie à l'AFP son entraîneur Christophe Aubert, installé à Avilly Saint-Léonard (Oise).

Le cheval athlétique, âgé de 12 ans, "d'un calme olympien qui monte au combat s'il le faut", a remporté l'épreuve reine du calendrier hippique français en 2007, 2011 et 2012.

Il connaît parfaitement les difficultés du parcours, emprunté une seule fois dans l'année, imposant deux tours de pistes et le franchissement d'obstacles impressionnants par leur hauteur et largeur qui ne supportent aucune erreur de jugement.

Pour espérer entrer dans l'histoire du turf, Mid Dancer devra maîtriser toutes les techniques de saut pour enchaîner les 23 obstacles spectaculaires du parcours sans tomber.

Il devra notamment franchir deux fois la rivière des tribunes avec un saut de huit mètres de long et s'élever à plus d'1,60 du sol pour couvrir le fameux rail ditch and fence, le "juge de paix".

Pour l'ancien jockey d'obstacles, Christophe Aubert, lauréat en 1993 et 1994 en selle sur Ucello II, "vaincre est le résultat d'un bon parcours, d'un bon cheval et d'un jockey inspiré".

"Dans cette épreuve, il faut faire un tour de plus que d'habitude, soit 1.400 mètres en plus que dans les courses préparatoires. C'est énorme! ", dit-il, et "Mid Dancer aura un avantage sur les chevaux plus jeunes qui découvriront le parcours".

382.500 euros

Le départ du Grand Steeple-Chase de Paris, le 29 mai 2011 à l'hippodrome d'Auteuil [Bertrand Langlois / AFP/Archives]
Photo
ci-dessus
Le départ du Grand Steeple-Chase de Paris, le 29 mai 2011 à l'hippodrome d'Auteuil
 

Cette année, Mid Dancer sera encore confié à Sébastien Dehez . Il sera opposé à une quinzaine d'adversaires, dont cinq représentants de l'entraîneur Jean-Paul Gallorini, Shannon Rock, deuxième l'an dernier, Quarouso, monté par la seule femme de la course, Nathalie Desoutter, Dragon Mask, Puerto Chico et Kotkieglote.

"Mon préféré, c'est Shannon Rock. Il a pris de la maturité depuis l'an passé. Quarouso est au top de sa forme, Kotkieglote, la seule jument de la course peut faire parler ses origines et les deux autres créer la surprise", commente Jean-Paul Gallorini.

Toutefois, attention au 7 ans Bel la Vie, entraîné par Guillaume Macaire à Royan-La-Palmyre (Charente-Maritime) qui peut aussi vaincre en découvrant le parcours et empocher la somme de 382.500 euros promise au vainqueur sur les 850.000 euros d'allocation totale.

Il a dominé sûrement ses rivaux lors de ses deux participations dans des courses préparatoires à Auteuil : le 17 mars dans le prix Troytown et le 27 avril dans le prix Ingré où il a damé le pion à Shannon Rock sur le plat.

Quant au jeune 5 ans Farlow des Mottes, dans les boxes de François Nicolle, il a aussi remporté deux courses préparatoires à Auteuil, dont le prix Murat le 5 avril et semble prêt à relever le défi pour sa première participation.

Vous aimerez aussi

Bon à savoir D'où vient l'expression être un «crack» ?
Accident Vidéo : une impressionnante chute de chevaux lors d'une course hippique fait deux blessés
hippodrome de Longchamp Le nouvel hippodrome de Paris Longchamp bientôt inauguré en fanfare

Ailleurs sur le web

Derniers articles