Deux Britanniques accusés du meurtre d'un Français il y a 4 ans

Un policier britannique [Carl Court / AFP/Archives] Un policier britannique [Carl Court / AFP/Archives]

La police britannique a formellement accusé dimanche deux hommes du meurtre du Français Christophe Borgye, quatre ans après sa disparition.

Agissant sur la base d'un renseignement, la police britannique s'était rendue mardi dernier à une adresse dans la ville portuaire d'Ellesmere Port, près de Liverpool (nord-ouest) où la victime, 35 ans, vivait au moment de sa disparition.

En fouillant un bâtiment à l'extérieur de la maison, la police a trouvé des restes humains qui ont fait l'objet d'une autopsie jeudi soir. La mort a été attribuée à un traumatisme consécutif à des coups violents.

Les restes humains analysés sont considérés comme étant ceux de Christophe Borgye, disparu en mai 2009.

Deux hommes, Dominik Charles Kocher, 34 ans, et Manuel Wagner, 25 ans, tous deux originaires de Dumfries en Écosse, "ont été formellement accusés ce soir de deux chefs d'accusation en liaison avec le meurtre d'Ellesmere Port", déclare un communiqué de la police du Cheshire.

Un troisième homme, âgé de 35 ans, arrêté et soupçonné de meurtre, a été placé dans un établissement psychiatrique.

Les deux autres hommes comparaîtront lundi matin devant un tribunal de Chester.

Selon des médias, la victime travaillait comme steward à l'aéroport de Liverpool.

Sa famille est informée par la police des derniers développements de l'affaire.

Vous aimerez aussi

Les agents ont découvert «des restes mortels dans différents tupperwares» au domicile familial.
Faits divers Matricide à Madrid : il conservait des morceaux dans des tupperwares
«Il était calme et a dormi sur mes jambes», a expliqué Rando Kartsepp l'un des héros du loup.
Faits divers Ils pensent sauver un chien de la glace, c'était un loup
Faits divers Haute-Savoie : une fillette retrouvée inconsciente, la tête coincée dans un télésiège

Ailleurs sur le web

Derniers articles