Tony Meilhon donne une nouvelle version des faits

Des membres du GIPN lors du procès de Tony Meilhon, devant la cour d'assises de Nantes, le 22 mai 2013 [Frank Perry / AFP] Des membres du GIPN lors du procès de Tony Meilhon, devant la cour d'assises de Nantes, le 22 mai 2013 [Frank Perry / AFP]

Le meurtrier présumé de Laetitia Perrais en janvier 2011, Tony Meilhon, a surpris la cour d'assises de Loire-Atlantique mercredi lors de sa première déclaration en donnant une toute nouvelle version des faits et en incriminant un complice.

Alors qu'il est poursuivi pour avoir tué la jeune femme en l'étranglant et la poignardant après l'avoir percutée avec sa voiture, puis avoir démembré son corps retrouvé dans deux étangs, M. Meilhon, 33 ans, a indiqué vouloir "s'expliquer".

"Je reconnais avoir eu l'accident, avoir porté les coups de couteau, je ne reconnais pas avoir démembré le corps, je reconnais en avoir jeté les membres à Lavau, mais quant à l'étang de Brior (où a été découvert le tronc de la victime, ndlr) je n'en connaissais même pas l'existence", a-t-il déclaré.

"Je reconnais la relation sexuelle que nous avons eue et (qui était, ndlr) consentie", a-t-il ajouté.

M. Meilhon a indiqué avoir fait appel à un complice au lendemain de la mort de Laetitia, sans vouloir en révéler l'identité en dépit de l'insistance de la cour. "Il y a quelqu'un d'autre que je ne mettrai pas en cause", a-t-il déclaré.

Croquis d'audience de Tony Meilhon, le 22 mai 2013 aux assises à Nantes [Benoit Peyrucq / AFP]
Photo
ci-dessus
Croquis d'audience de Tony Meilhon, le 22 mai 2013 aux assises à Nantes
 

 "C'est moi qui ait fait appel à lui le matin des faits", a-t-il encore souligné. "J'ai pas fait appel à lui pour le dénoncer par la suite".

Selon cette nouvelle version des faits, ayant percuté accidentellement Laetitia Perrais alors qu'elle était en scooter et lui en voiture, Tony Meilhon, se disant persuadé qu'elle était déjà morte, l'aurait emmenée et enveloppée dans une bâche en plastique où elle serait alors morte d'asphyxie. Il lui aurait porté les coups de couteau après son décès pour faire croire à un crime.

Selon lui, il y a bien eu un étranglement de sa part sur Laetitia dans la soirée mais il n'était pas mortel, contrairement à ce qu'indiquent les résultats de l'autopsie.

 

Qui est Tony Meilhon, ce père de famille adepte de l'ultra violence, accusé du meurtre de Laetitia ?

Vous aimerez aussi

Justice Affaire Laetitia : Tony Meilhon condamné à la réclusion criminelle à perpétuité
Tony Meilhon, devant la cour d'Assises de Loire-Atlantique, lors de son premier procès
Tony Meilhon Affaire Laetitia Perrais : Tony Meilhon rejugé en appel
Croquis d'audience montrant Tony Meilhon, le meurtrier présumé de Laetitia Perrais, lors de son procès à Nantes, le 22 mai 2013 [Benoit Peyrucq / AFP/Archives]
Affaire Laetitia Affaire Laetitia : Tony Meilhon jugé en appel

Ailleurs sur le web

Derniers articles