Suppressions de postes dans l'armée : Hollande confirme

François Hollande présente ses voeux aux armées, le 9 janvier 2013 à Olivet, près d'Orléans [Alain Jocard / AFP/Archives] François Hollande présente ses voeux aux armées, le 9 janvier 2013 à Olivet, près d'Orléans [Alain Jocard / AFP/Archives]

François Hollande a confirmé vendredi les 24.000 nouvelles suppressions de postes dans les armées d'ici à 2019, en entérinant les grandes orientations du Livre Blanc de la Défense, dans un discours à l'Institut des hautes études de la Défense nationale (IHEDN).

Le Livre blanc de la Défense 2013, remis fin avril au président de la République, prévoit 24.000 nouvelles suppressions de postes dans les armées d'ici à 2019, soit près de 10% des effectifs, tout en réaffirmant les ambitions de la France, malgré les contraintes budgétaires.

"Au terme de la loi de programmation militaire 2014 - 2019, les effectifs du ministère seront réduits de 24.000 hommes supplémentaires pour atteindre des effectifs de l'ordre de 250.000 personnels de la défense", a affirmé le chef de l'Etat soulignant que ceux-ci figuraient parmi les plus importants en Europe.

Il a aussi confirmé le maintien "à son niveau actuel" de "l'effort pour notre défense". "Le budget sera fixé en 2014 à 31,4 milliards d'euros c'est-à-dire exactement le même montant qu'en 2012 et en 2013. Pour l'ensemble de la période 2014-2025, cela représentera 365 milliards d'euros, dont 179,2 milliards d'euros pour la période 2014-2019", a-t-il aussi confirmé.

 

Livre Blanc : que restera-t-il de l'armée française en 2020 ?

Vous aimerez aussi

Défense L’uniforme du Service national universel dévoilé
La relation entre LeBron James et ses coéquipiers ne serait, elle non plus, pas au beau fixe.
Basket NBA : L’attitude de LeBron James de plus en plus critiquée
Armement Chine : le canon électromagnétique le plus puissant du monde sera prêt en 2025

Ailleurs sur le web

Derniers articles