Un prêtre franc-maçon démis de ses fonctions

Un clocher [Alain Jocard / AFP/Archives] Un clocher [Alain Jocard / AFP/Archives]

Le prêtre de Megève, station de ski luxueuse très prisée des Alpes françaises, a été démis de ses fonctions par l'évêque d'Annecy, Mgr Yves Boivineau, en raison de son "appartenance active" à une loge maçonnique, a annoncé vendredi le diocèse.

Le père Pascal Vesin, curé de la paroisse Sainte-Anne d'Arly-Montjoie, à Megève, restera prêtre "mais sans droit d'exercer", selon un porte-parole. Il devrait continuer à être rémunéré pendant 6 à 12 mois, selon la même source.

Selon le communiqué, la décision de le démettre de ses fonctions a été prise "sur demande de Rome". Le père Vesin "est adhérent d'une loge du Grand Orient de France depuis 2001", précise le texte.

Si l'Eglise catholique compte probablement nombre de prêtres francs-maçons, il est plutôt rare que cette appartenance conduise à une sanction d'interdiction d'exercer.

"Informé en 2010 par courrier anonyme, l'évêque a interrogé l'intéressé qui a nié. Confondu en 2011, il lui a été demandé de quitter la franc-maçonnerie pour se consacrer à son ministère de prêtre. L'intéressé, optant pour la +liberté absolue de conscience+ selon la formule consacrée, a affirmé son intention de vivre la double appartenance", explique le communiqué du diocèse.

L'évêque Boivineau a poursuivi le dialogue "afin de lui permettre de revenir sur ses positions", tout en l'informant "clairement" de la sanction encourue, selon le texte.

Le père Vesin a tout de même choisi de rester dans la franc-maçonnerie.

En mars, la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, chargée de ces affaires au Vatican à Rome, avait exigé le départ du prêtre. Trois membres du Conseil presbytéral du diocèse d'Annecy ont alors rencontré le père Vesin qui a réitéré sa volonté de rester au sein de la franc-maçonnerie.

L'évêque lui a notifié les conséquences de son choix. "Rien ne reste fermé", souligne le diocèse qui assure que "la peine, dite +médicinale+, peut être levée". "La miséricorde va de pair avec la vérité", conclut le communiqué.

En l'absence du père Vesin, c'est le vicaire général du diocèse qui assurera les offices religieux de la paroisse. "Il sera à Megève tout le week-end pour expliquer la décision de l'évêque aux paroissiens", a précisé un porte-parole.

Contacté par l'AFP, le père Vesin n'était pas joignable vendredi en milieu de journée.

Vous aimerez aussi

Culture Irak : religion et poésie en harmonie
Le port du hijab, voile couvrant la tête et les cheveux mais pas le visage, est autorisé en France dans tout l'espace public, à l'exception des écoles, collèges et lycées publics.
Religion Burqa, voile, Hijab : de quoi parle-t-on et que dit la loi ?
IVG des subtilités selon les religions
bioéthique IVG : des subtilités selon les religions

Ailleurs sur le web

Derniers articles