Anti-mariage gay : une cinquantaine d'interpellations à Paris

Des militants anti-mariage pour tous défilent sur les Champs-Elysées, le 25 mai 2013 à Paris [Francois Guillot / AFP] Des militants anti-mariage pour tous défilent sur les Champs-Elysées, le 25 mai 2013 à Paris [Francois Guillot / AFP]

Une cinquantaine de militants contre le mariage homosexuel ont été interpellés samedi soir après une manifestation surprise en plein milieu des Champs-Elysées, a-t-on appris de source policière.

Cette action, dont a fait état Europe 1 et qui a été confirmée à l'AFP par la police, a été menée à la veille d'une nouvelle manifestation nationale organisée à Paris contre le mariage homo.

Vers 21H25, une petite dizaine de personnes ont sorti d'une camionnette des barrières, du type de celles utilisées pour canaliser les manifestations, qu'elles ont installées au milieu de l'avenue, formant une sorte d'enclos.

Ces personnes se sont ensuite attachées aux barrières et certaines d'entre elles ont fait usage de fumigènes, a précisé la police.

Des policiers et gendarmes sont rapidement intervenus et ont interpellé les militants. Au même moment, plusieurs dizaines de personnes se rassemblaient sur les trottoirs, certaines avec des drapeaux, et ont elles aussi été vite "canalisées", selon la même source policière.

Au total, une cinquantaine de personnes ont été interpellées et la camionnette, qui contenait d'autres équipements tels banderoles, fumigènes et masques, a été saisie.

A 21H45, tout était fini et, selon cette source, il n'y a eu aucune violence.

Des interpellés ayant entravé la circulation, il était probable samedi soir que certains soient placés en garde à vue.

À suivre aussi

Grande-Bretagne Des militants écologistes prévoyaient de bloquer l'aéroport d'Heathrow à l'aide de drones
Manifestation Agressions en série, suicides à répétition... le ras-le-bol des policiers
Des policiers sont rassemblés devant la préfecture de police le 2 décembre 2011 à Marseille, en soutien à leur collègue grièvement blessé à Vitrolles dans la nuit du 27 au 28 novembre.
mobilisation Police : l'ensemble des syndicats appellent à une «marche de la colère» le 2 octobre

Ailleurs sur le web

Derniers articles