Aubervilliers : il lacère au cutter le visage de son ex-compagne

Une voiture de police bloque une rue d'Aubervilliers [Mehdi Fedouach / AFP/Archives] Une voiture de police bloque une rue d'Aubervilliers [Mehdi Fedouach / AFP/Archives]

Un homme a été mis en examen et écroué lundi soir pour avoir défiguré son ex-compagne en lui lacérant le visage dans la soirée de vendredi à samedi, à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), a-t-on appris de source judiciaire mardi.

L'homme, un Marocain en situation irrégulière, a été mis en examen pour violences volontaires ayant entraîné une mutilation permanente par un juge de Bobigny, et placé en détention, selon cette source.

La victime, qui a été blessée par une vingtaine de coups de lame de rasoir ou de cutter, avait dû recevoir dix-sept points de suture.

Selon la source judiciaire, la femme a été agressée dans "un contexte de séparation" que son ex-compagnon n'accepte pas.

"Il s'est introduit chez la jeune femme et l'a lacérée au visage pour la marquer physiquement et psychologiquement", avait-on expliqué au cabinet du maire d'Aubervilliers.

À suivre aussi

Sur cette photo, prise le 13 janvier 2020, Bernard Preynat, un ancien prêtre accusé d'agressions sexuelles, attend au début de son procès au palais de justice de Lyon.
Justice Procès Preynat : au moins 8 ans de prison ferme requis, décision le 16 mars
Faits divers Toulouse : Il enlève un homme de 83 ans et le violente pour l'obliger à retirer de l'argent
Faits divers Strasbourg : 3 pompiers agressés au couteau par un homme qu’ils venaient secourir

Ailleurs sur le web

Derniers articles