Affaire Tapie : l'Etat sera partie civile

Bernard Tapie le 26 mai 2013 à Marseille Bernard Tapie le 26 mai 2013 à Marseille [Gerard Julien / AFP/Archives]

L'Etat va se constituer partie civile "dans les meilleurs délais", vraisemblablement dès la semaine prochaine, dans le volet non-ministériel de l'affaire Tapie en cours devant le tribunal de grande instance de Paris, a-t-on appris mercredi auprès du ministère de l'Economie.

Les pouvoirs publics entendent ainsi "veiller à ce que les intérêts patrimoniaux de l'Etat ne soient pas lésés" et "avoir accès au dossier". L'entourage du ministre Pierre Moscovici a par ailleurs affirmé à l'AFP qu'un recours contre l'arbitrage rendu en 2008 en faveur de Bernard Tapie n'était "pas exclu, mais pas en cours".

Vous aimerez aussi

Enquête Espagne : une femme meurt après un repas dans un restaurant étoilé
Justice Affaire Grégory : la garde à vue de Murielle Bolle en 1984 jugée «inconstitutionnelle»
Près de 1,7 million d'euros restent toujours introuvables, selon une source proche de l'enquête.
Enquête Fourgon volé : un complice présumé du convoyeur de fonds s'est rendu

Ailleurs sur le web

Derniers articles