Affaire Tapie : l'Etat sera partie civile

Bernard Tapie le 26 mai 2013 à Marseille Bernard Tapie le 26 mai 2013 à Marseille [Gerard Julien / AFP/Archives]

L'Etat va se constituer partie civile "dans les meilleurs délais", vraisemblablement dès la semaine prochaine, dans le volet non-ministériel de l'affaire Tapie en cours devant le tribunal de grande instance de Paris, a-t-on appris mercredi auprès du ministère de l'Economie.

Les pouvoirs publics entendent ainsi "veiller à ce que les intérêts patrimoniaux de l'Etat ne soient pas lésés" et "avoir accès au dossier". L'entourage du ministre Pierre Moscovici a par ailleurs affirmé à l'AFP qu'un recours contre l'arbitrage rendu en 2008 en faveur de Bernard Tapie n'était "pas exclu, mais pas en cours".

Vous aimerez aussi

L'archevêque de Rouen Dominique Lebrun, lors d'une conférence de presse à Rouen le 20 septembre 2018 [CHARLY TRIBALLEAU / AFP]
rouen Enquête ouverte après le suicide d'un prêtre accusé d'agression sexuelle
Insolite En pêchant, il tombe sur un sac de 500 bijoux
Enquêteurs de la police française après l'agression à l'arme blanche, dimanche 9 septembre 2018 à Paris. [Zakaria ABDELKAFI / AFP]
Enquête Attaque à l'arme blanche à Paris : l'analyse toxicologique de l'agresseur est négative

Ailleurs sur le web

Derniers articles