Affaire Tapie : l'Etat sera partie civile

Bernard Tapie le 26 mai 2013 à Marseille Bernard Tapie le 26 mai 2013 à Marseille [Gerard Julien / AFP/Archives]

L'Etat va se constituer partie civile "dans les meilleurs délais", vraisemblablement dès la semaine prochaine, dans le volet non-ministériel de l'affaire Tapie en cours devant le tribunal de grande instance de Paris, a-t-on appris mercredi auprès du ministère de l'Economie.

Les pouvoirs publics entendent ainsi "veiller à ce que les intérêts patrimoniaux de l'Etat ne soient pas lésés" et "avoir accès au dossier". L'entourage du ministre Pierre Moscovici a par ailleurs affirmé à l'AFP qu'un recours contre l'arbitrage rendu en 2008 en faveur de Bernard Tapie n'était "pas exclu, mais pas en cours".

À suivre aussi

Les sept suspects interpellés lundi lors d'un coup de filet antiterroriste dans le Finistère transférés à la DGSI. [GERARD JULIEN / AFP/Archives]
Terrorisme Coup de filet à Brest : un réfugié soupçonné d'avoir appartenu à Daesh au coeur de l'enquête
Enquête Epinal : des engins explosifs découverts dans un immeuble, le parquet antiterroriste se saisit
Enquête Pour narguer les surveillants, un prisonnier en cavale envoie une carte postale depuis sa cachette

Ailleurs sur le web

Derniers articles