Ayrault : "nous ferons les réformes à notre manière"

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, le 29 mai 2013 à Paris Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, le 29 mai 2013 à Paris [Eric Feferberg / AFP]

Jean-Marc Ayrault a considéré mercredi qu'il n'y avait pas "de surprise" dans les recommandations de la Commission européenne à la France, notamment concernant une révision de son système de retraites, et assuré que le pays mènerait ses réformes "à (sa) manière".

"Il n'y a pas de surprise, nous sommes dans la droite ligne de ce qui avait été annoncé, et donc la France va respecter ses engagements, ce qui implique un certain nombre de réformes que nous ferons à notre manière", a déclaré le Premier ministre, à l'issue d'une rencontre à Paris avec l'ancien chancelier allemand Helmut Schmidt.

"Si je pense à la réforme des retraites, ce n'est pas Bruxelles qui nous le demande, c'est parce que nous savons qu'il y a nécessité de sauver notre système par répartition", a encore dit Jean-Marc Ayrault.

"Nous sommes dans le concret, dans le réel, nous affrontons les réformes structurelles nécessaires, nous voulons que notre pays soit fort sur le plan économique, qu'il soit juste sur le plan social et qu'il soit en même temps un fer de lance de la relance du projet européen et que la France retrouve (...) son rôle leader en Europe."

La Commission européenne a accru mercredi la pression sur la France pour qu'elle fasse plus en termes de réformes, notamment en prenant dès cette année des mesures pour réformer son système de retraites et le ramener à l'équilibre "pour 2020 au plus tard".

Vous aimerez aussi

Insolite Se sentant 20 ans plus jeune, il demande à changer officiellement d'âge
Sécurité sociale Reste à charge zéro : les retraités risquent de payer le prix fort
Manifestation de retraités, le 14 juin 2018 à paris [Thomas SAMSON / AFP/Archives]
Mouvement social Les retraités manifestent, l'exécutif sous pression de sa majorité

Ailleurs sur le web

Derniers articles