Manifestation contre une salle de shoot à Paris

Manifestation de quelques dizaines de personnes à Paris contre l'ouverture d'une salle de shoot, le 1er juin 2013 [Fred Dufour / AFP] Manifestation de quelques dizaines de personnes à Paris contre l'ouverture d'une salle de shoot, le 1er juin 2013 [Fred Dufour / AFP]

Plusieurs dizaines de personnes ont manifesté samedi devant la mairie du Xè arrondissement de Paris, contre les conditions de l'ouverture près de la gare du Nord, de la première salle de shoot française, a constaté une journaliste de l'AFP.

Une délégation a été reçue par le maire (PS) Rémi Féraud: "Nous lui avons dit stop, prenez le temps de réfléchir", a précisé à l'AFP Pierre Coulogner, président de l'association Vivre Gares du Nord et Est.

Les membres de l'association se disent notamment inquiets pour la sécurité des riverains de cette salle, qui doit être aménagée au 39 boulevard de la Chapelle, dans un bâtiment préfabriqué installé sur un terrain de la SNCF, mis à disposition de la ville de Paris pour trois ans.

"On voudrait concevoir une solution plus acceptable pour les riverains. La salle sera ouverte aux horaires de bureau, ça veut dire quoi, qu'on ne se shoote pas après? Qu'on jette les gens dans la rue?" s'est inquiétée Hélène Panova, habitante du quartier et membre de l'association.

Non loin de la banderole "Salle de shoot dans nos quartiers - vigilance exigée", Sybille Pontonnier, qui habite l'immeuble longeant le terrain, s'inquiète pour sa fille de 14 ans.

 
 

Selon le maire, il subsiste "quelques désaccords, mais il y a des possibilités d'avancer ensemble".

Les membres de l'association "souhaitent que (la salle) soit suffisamment financée et accompagnée par les pouvoirs publics pour pouvoir faire son travail", a ajouté auprès de l'AFP Rémi Feraud.

Vous aimerez aussi

Au total, 244 consommateurs de drogue ont été pris en charge depuis un an.
toxicomanie IDF : la lutte contre la toxicomanie dans le métro s'amplifie
Santé A Paris, 70% des pharmacies refusent de délivrer des traitements aux ex-toxicomanes
Etats-Unis Halloween : un enfant de 5 ans fait une overdose après avoir mangé les bonbons des voisins

Ailleurs sur le web

Derniers articles