Medef : Lanxade offcialise son retrait en faveur de Gattaz

Logo du Medef [Jacques Demarthon / AFP/Archives] Logo du Medef [Jacques Demarthon / AFP/Archives]

Le patron de la PME Aqoba, Thibault Lanxade, a officialisé le retrait de sa candidature à la présidence du Medef et son ralliement à celle de Pierre Gattaz, dans un communiqué publié samedi.

Après ce retrait, ils sont désormais quatre à briguer la succession de Laurence Parisot, qui arrive en fin de mandat.

"Aujourd'hui, la situation implique le rassemblement et l'unité. (...) Notre rapprochement va dans le sens de la pluralité et de la collégialité que je souhaite pour le Medef", a souligné M. Gattaz, patron du Groupe des fédérations industrielles (GFI), cité dans le communiqué.

En vue de l'élection du 3 juillet, Pierre Gattaz, 53 ans a déjà reçu le soutien de la puissante Fédération de la métallurgie (UIMM), de la Fédération française des sociétés d'assurance (FFSA) et de la Fédération bancaire française (FBF).

Les autres candidats sont Geoffroy Roux de Bézieux, 50 ans, président fondateur du groupe Omea (Virgin Mobile), Patrick Bernasconi, 57 ans, président de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP), considéré comme un ancien proche de Mme Parisot, et Hervé Lambel, 48 ans, patron de HLDC, société spécialiste de la production cinématographique et de spectacles vivants.

À suivre aussi

Le groupe Conforama prévoit de supprimer 1.900 postes en France en 2020, avec la fermeture de 32 magasins Conforama et celle des dix magasins de l'enseigne Maison Dépôt [DENIS CHARLET / AFP/Archives]
Social Conforama prévoit 1.900 suppressions de postes en France en 2020
[Philippe Huguen / AFP/Archives]
Santé Un cadre sur deux pense avoir déjà souffert d'un burn-out
réforme Assurance chômage : ce qui va changer pour les demandeurs d'emplois et les entreprises

Ailleurs sur le web

Derniers articles