Spanghero: deux semaines de plus pour améliorer les offres de reprise

L'usine Spanghero à Castelnaudary [Remy Gabalda / AFP/Archives] L'usine Spanghero à Castelnaudary [Remy Gabalda / AFP/Archives]

Les candidats à la reprise de Spanghero, l'entreprise de Castelnaudary (Aude) au coeur du scandale de la viande de cheval, ont obtenu un délai supplémentaire de deux semaines pour améliorer leur offre, a indiqué un élu FO à l'issue d'un nouveau comité d'entreprise mercredi.

A l'issue de ce CE, les salariés exigent pour leur part de nouvelles propositions de leur propriétaire, la coopérative basque Lur Berri, pour accompagner le licenciement des employés qui ne seraient pas repris, a dit Jean Aparicio. Ils jugent les propositions actuelles de Lur Berri inaccceptables, a-t-il dit.

Vous aimerez aussi

FRANCOIS LO PRESTI / AFP/Archives
Industrie Ascoval : la reprise par British Steel «se fera», selon Bruno Le Maire
L'aciérie Ascoval à Saint-Saulve, le 29 janvier 2018 dans le Nord [FRANCOIS LO PRESTI / AFP/Archives]
Justice Le tribunal de Strasbourg confie la reprise d'Ascoval à British Steel
Les ouvriers d'Ascoval à Saint-Saulve, le 19 décembre 2018 [FRANCOIS LO PRESTI / AFP/Archives]
Social Ascoval : le tribunal de Strasbourg accorde un nouveau sursis jusqu'au 24 avril

Ailleurs sur le web

Derniers articles