Cigarettes : vers une hausse de 40 centimes ?

Un bureau de tabac à Toulouse, le 6 septembre 2012 [Pascal Pavani / AFP/Archives] Un bureau de tabac à Toulouse, le 6 septembre 2012 [Pascal Pavani / AFP/Archives]

Le gouvernement pousse à une augmentation des prix des cigarettes de quarante centimes en deux temps, 20 centimes en juillet et 20 centimes en octobre, indique le quotidien le Figaro jeudi.

Alors que les cigarettiers voulaient éviter une hausse des tarifs en juillet, préférant rogner leurs marges pour ne pas faire baisser leurs volumes de vente, Bercy leur a demandé d'accepter de répercuter cette hausse en deux temps, agitant même la menace d'une hausse de 40 centimes dès juillet, indique le journal qui ne précise pas ses sources.

Si le ministère de l'Economie et des Finances avait initialement validé le statu quo en mai, il a dû se raviser après un arbitrage de l'Elysée en faveur de la position de la ministre de la Santé Marisol Touraine, qui souhaite une hausse marquée des prix des cigarettes pour faire baisser la consommation de tabac, explique le journal.

Si l'augmentation de la fiscalité relève d'une décision gouvernementale, celle du prix des paquets de cigarettes provient d'une décision des fabricants qui décident ou non de répercuter le montant du relèvement des taxes sur leurs prix de vente, pour conserver leurs marges.

Ces répercussions doivent ensuite être homologuées par le ministère pour devenir effectives.

Les cigarettiers craignent que les hausses brutales de prix ne fassent baisser leur volume de ventes et privilégient des augmentations modérées et régulières.

À suivre aussi

argent Smic, prix des cigarettes, cotons-tiges, lunettes et prothèses dentaires : tout ce qui va changer au 1er janvier
Il est désormais illégal pour un détaillant aux Etats-Unis de vendre des produits du tabac, comme les cigarettes, les cigares et les cigarettes électroniques, à toute personne de moins de 21 ans.
Tabac Etats-Unis : l’âge légal pour acheter des cigarettes a été repoussé à 21 ans
consommation Cigarettes à la sauvette : les acheteurs passibles de 135 euros d'amende

Ailleurs sur le web

Derniers articles