Michelin ne projette pas de fermer des usines en France, affirme la direction

La porte de l'usine Michelin de Joué-lès-Tours, le 10 juin 2013 [Jean Francois Monier / AFP] La porte de l'usine Michelin de Joué-lès-Tours, le 10 juin 2013 [Jean Francois Monier / AFP]

Le fabricant de pneumatiques français Michelin n'a pas de projet de fermeture d'usines aujourd'hui en France, a assuré mardi sur Europe 1 son patron Jean-Dominique Senard, alors que son groupe va supprimer 700 emplois à Joué-lès-Tours pour faire face à la baisse de la demande en Europe.

"Il n'y a pas de sujet de fermeture d'usines aujourd'hui c'est clair, je n'ai pas l'habitude de la langue de bois", a répondu M. Senard à une question sur une éventuelle prochaine fermeture d'usine.

Il a répété que Michelin "aidera tous les employés" concernés par l'arrêt au premier semestre 2015 de la production de son atelier poids lourds d'Indre-et-Loire annoncé lundi.

De son côté, le ministre du Travail Michel Sapin a déclaré mardi qu'il ne devait pas y avoir "un salarié de Michelin à Pôle emploi".

"Il ne faut pas qu'il y ait un salarié de Michelin qui se retrouve à Pôle emploi" et "je veux qu'il y ait une réindustrialisation du site", a déclaré le ministre sur France Inter.

Vous aimerez aussi

Automobile Prime à la conversion : quelle voiture choisir ?
Transports City Transformer, la voiture pliable électrique
Les «gilets jau­nes» dénoncent depuis des semaines le «matraquage fiscal» des classes moyennes et populaires.
Carburants La fronde en gilet jaune

Ailleurs sur le web

Derniers articles