Argenteuil : affrontements après le contrôle d'une femme en niqab

Une femme en niqab escortée par des policiers [Frank Perry / AFP/Archives] Une femme en niqab escortée par des policiers [Frank Perry / AFP/Archives]

Des affrontements ont opposé mardi soir des policiers et des passants à Argenteuil (Val-d'Oise) après le contrôle d'une femme portant le voile intégral, a-t-on appris mercredi de source proche du dossier.

Alors que les policiers procédaient au contrôle d'identité de cette femme, un attroupement s'est formé et a dégénéré en affrontement avec les policiers, selon cette source.

La loi du 11 octobre 2010 interdit de dissimuler son visage dans l'espace public. La violation de cette interdiction est punie d'une amende maximum de 150 euros. Un an après l'entrée en vigueur de cette loi, le 11 avril 2011, environ 300 femmes avaient été verbalisées.

Le 20 mai, une jeune femme portant le hijab (voile recouvrant les cheveux mais laissant apparaître le visage) avait été agressée en rentrant chez elle à Argenteuil. Le président de l'Observatoire national contre l'islamophobie, Abdallah Zekri, avait annoncé à l'AFP sa volonté de se constituer partie civile dans cette affaire.

Vous aimerez aussi

Paris Dix ans après sa mort, les hommages à Sœur Emmanuelle se multiplient
Culture Irak : religion et poésie en harmonie
Le port du hijab, voile couvrant la tête et les cheveux mais pas le visage, est autorisé en France dans tout l'espace public, à l'exception des écoles, collèges et lycées publics.
Religion Burqa, voile, Hijab : de quoi parle-t-on et que dit la loi ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles